Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Evolution MR 2014 : essai routier

Mitsubishi Lancer Evolution MR 2014 : essai routier

Ne l'oublions pas! Par ,

Pour Mitsubishi, la berline sport issue des rallyes qu'est la Lancer Evolution a beaucoup d'importance. Plus de gens devraient faire un effort pour se rappeler non seulement à quel point cette voiture a été bonne, mais aussi que Mitsubishi est capable de produire des bolides intéressants. Laissez-moi vous aider...

Les temps sont durs pour Mitsubishi en Amérique du Nord. Bien que ses Outlander et RVR soient de bons véhicules et qu'ils se vendent bien, ce sont des voitures phares comme la Lancer Evolution qui doivent tourner les projecteurs vers la marque. Or, la berline Lancer se fait très vieille et la mort imminente de sa version la plus extrême en effraie plusieurs. Je suis de ceux qui croient qu'une voiture aussi glorieuse (de nombreux titres de rallye dont 4 championnats du monde avec Tommi Makinen au volant) doit perdurer.

Une source bien informée m'a dit que la future génération prendrait une forme différente, genre un multisegment compact. Si on nous offre quelque chose de comparable au Land Rover Bowler EXR, tout devrait bien aller. 

D'ici là, je vais vous parler de la Mitsubishi Lancer Evolution 2014. 

La dure épreuve du temps
La Lancer actuelle a vu le jour en 2008. Une réussite esthétique, elle arbore des lignes typiquement japonaises. Toutefois, très peu de changements ont été apportés depuis ce temps, si bien qu'elle paraît vieille et démodée.

La Lancer Evolution se démarque avec des parechocs davantage sculptés, des jupes latérales, un capot bombé, un aileron arrière et des roues de plus grande dimension. Pour les connaisseurs, c'est du bonbon pour les yeux, mais même Monsieur et Madame Tout-le-monde peuvent voir que cette Lancer n'est pas comme les autres.

À l'intérieur, c'est une autre histoire. Il y a de ça quelques années, j'ai compris que la Mitsubishi Lancer Evolution était un bolide fait pour s'amuser et qu'un poste de pilotage sophistiqué n'était pas nécessaire. En fait, des sièges enveloppants et un bon volant suffisaient. Aujourd'hui, je n'ai pas le choix d'avouer que son habitacle laisse grandement à désirer.

Au moins, la voiture se rachète en se présentant comme une berline à 4 portes dotée d'un bon coffre, à l'instar de la nouvelle Subaru WRX STI.

Une conduite extraordinaire
Malgré son âge avancé, la Mitsubishi Lancer EVO 2014 s'illustre particulièrement au chapitre de la conduite. Je ne connais pas en effet de berline sport plus agile et maniable, ce qui n'est vraiment pas peu dire quand on sait que ses rivales incluent ladite WRX STI, l'Audi S4 et la BMW 335i xDrive.

Le côté franc et dynamique de la mécanique se fait bien sentir sur la route. La direction non télescopique communique instantanément et clairement les mouvements du train avant. Le niveau d'assistance est parfait et le braquage se fait sans attendre.

Merci au châssis bien équilibré et à la suspension réglée au quart de tour. Plusieurs jugeront que le roulement de la Mitsubishi Lancer Evolution est trop dur, mais ils apprécieront le fait qu'elle soit toujours sur un pied d'alerte. On tourne le volant et tout le reste de la voiture suit. Pas de crainte, car le système de super contrôle intégral (S-AWC) de Mitsubishi veille au grain avec son différentiel central actif, son dispositif de contrôle actif du lacet et son sélecteur de traction (2RM/4RM/4RM verrouillé). 

La Lancer Evolution nous démontre avec une facilité déconcertante ce qu'est le survirage. Chaque fois que je l'ai essayée en piste (Buttonwillow, Tremblant, Monticello), j'ai dû sortir de quelques virages en contrebraquant les roues avant (dans le sens inverse de la courbe). L'exaltation est au rendez-vous de même que la confiance qu'inspire la voiture.

Produisant 291 chevaux, le moteur turbocompressé à 4 cylindres de 2,0 litres de la Mitsubishi Lancer Evolution MR 2014 est un diable de Tasmanie qui se déguise en simple loup. Ses 300 livres-pied de couple se déchaînent en premier lieu (à 4 000 tours/minute), puis toute la cavalerie embarque à 6 500 tours/minute. Même avec la superbe boîte à double embrayage Sportronic à 6 rapports, la zone de régime critique (7 000 tours/minute) arrive rapidement et il faut changer de rapport. 

Ladite boîte Sportronic est non seulement rapide comme l'éclair, mais elle ne rate jamais une action. Parmi les boîtes à double embrayage les moins modernes sur le marché, celle de la Lancer Evolution reste l'une des meilleures. Je le répète : cette vieille berline sport est encore l'une des plus amusantes à conduire. 

Ne l'oublions pas!
La 10e génération de la Mitsubishi Lancer Evolution a été la première à débarquer au Canada (les Américains ont également eu droit aux 8e et 9e), mais elle occupera toujours une place de choix dans le cœur des vrais mordus de performance.

Sa remplaçante a d'énormes pointures à chausser (peu importe la forme qu'elle prendra) et je suis bien curieux de voir ce que les designers et ingénieurs de Mitsubishi nous réservent. D'ici là, il reste peut-être des exemplaires neufs chez les concessionnaires; faites vite!

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mitsubishi Lancer 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Mitsubishi Lancer Evolution MR 2014
    Mitsubishi Lancer Evolution MR 2014
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler