Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Outlander 2016 : premières impressions

Mitsubishi Outlander 2016 : premières impressions

3 rangées pour le prix de 2 Par ,

San Francisco, Californie — Silencieux, luxueux et rempli de technologies; voilà qui résume le Mitsubishi Outlander 2016 modernisé qui se prépare à prendre d'assaut le marché des multisegments intermédiaires.

Les gens de Mitsubishi Canada parlent d'un « VUS compact de luxe », mais je trouve ça un peu trompeur. Avec son V6 et sa 3e rangée de sièges en option, l'Outlander n'appartient pas selon moi à la catégorie des utilitaires compacts.

Un tout nouveau bouclier avant dynamique remplace l'ancien faciès carré et plus ou moins réussi. On retrouve aussi davantage de chrome, des feux de jour et feux arrière à DEL de série (phares à DEL en option) ainsi que de nouvelles jantes de 18 pouces sur les versions supérieures (les jantes en alliage de 16 pouces de série ne changent pas).

Esthétiquement, le Mitsubishi Outlander 2016 représente une nette amélioration, bien que le long porte-à-faux avant paraisse un peu maladroit, même en tenant compte du devant redessiné. 

2 moteurs, 2 boîtes de vitesses, 2 systèmes 4RM, 2 configurations de sièges
Ladite option de la 3e rangée de sièges, que 70 % des acheteurs d'Outlander au Canada ont choisie l'an dernier, s'accompagne exclusivement du plus gros moteur disponible, soit le V6 MIVEC de 3,0 L qui génère 224 chevaux et 216 livres-pied de couple. C'est 3 chevaux de moins qu'auparavant, mais la compagnie insiste pour dire que ça n'affecte pas la performance et je suis d'accord.

L'autre moteur est un 4-cylindres MIVEC de 2,4 L qui produit 166 chevaux et 162 livres-pied de couple. Plus important encore, il fait équipe avec la boîte de vitesses à variation continue CVT-8 perfectionnée de Mitsubishi. Celle-ci comporte des points de passage des vitesses faisant penser à une boîte automatique ordinaire; par contre, il n'y a pas de sélecteurs manuels sur le volant, comme Nissan l'offre avec sa boîte Xtronic.

Le Mitsubishi Outlander 2016 doté du V6 emploie une boîte automatique à 6 rapports qui, elle, peut être commandée manuellement via des sélecteurs au volant. Sa puissance s'achemine toujours aux 4 roues, alors que le plus petit moteur propose le choix entre une traction (pas idéale en hiver) et un rouage intégral. Dois-je vous rappeler que seul le V6 permet d'avoir 3 rangées de sièges?

En passant, 2 systèmes de transmission intégrale figurent au menu : un de base offrant 3 modes de conduite (ECO, Normal, Verrouillé) et un autre appelé S-AWC (Super All-Wheel Control) qui ajoute un mode Neige. Le premier peut seulement répartir le couple du moteur entre les essieux avant et arrière, tandis que le second peut aussi le répartir entre les roues avant gauche et droite.

Plus de technologies et d'accessibilité
Bonne nouvelle : il n'est plus nécessaire de posséder un diplôme en physique pour replier la 2e rangée. Aucune assistance électrique n'est offerte, certes, mais le mécanisme s'est grandement simplifié. On tire sur 2 sangles (une pour l'appuie-tête, l'autre pour l'assise) et sur un levier au haut du dossier pour escamoter le siège et créer un plancher de chargement bien à plat. L'accès à la 3e rangée s'avère plus facile, mais reste encore un peu étriqué.

Côté technologie, la nouvelle interface de commande incluse de série dans le Mitsubishi Outlander 2016 est plus conviviale. En l'absence d'un écran de navigation, le panneau tactile capricieux du modèle sortant fait place à de vrais boutons. En outre, les commandes de radio et de divertissement sont maintenant placées plus près du conducteur. Tant Android Auto (Google) que Carplay (Apple) seront bientôt offerts dans l'Outlander. Quand exactement? Impossible de le savoir pour le moment.

Un cuir de meilleure qualité est disponible pour donner plus de cachet au véhicule. C'est ce que font aussi les coutures contrastantes (tissu ou cuir), le fini noir piano sur le bloc central ainsi que les accents chromés sur le volant et le tableau de bord. 

Beaucoup plus silencieux
Le Mitsubishi Outlander 2016 a été revu de fond en comble dans le but de réduire les bruits et les vibrations. Par exemple, les ailes avant, le compartiment moteur et le plancher incorporent davantage de mousse insonorisante. C'est même le cas des boîtiers de rétroviseurs latéraux, qui produisent désormais 5 décibels de moins à certaines fréquences. 

Mon partenaire d'essai et moi avons été impressionnés par le degré de silence à l'intérieur du Mitsubishi Outlander 2016 comparé à l'ancien modèle, que nous avons pu tester juste avant. Sur l'autoroute, il nous était possible d'entretenir une conversation normale sans hausser le ton. Ajoutez à cela de nouveaux réglages de suspension et des traverses de plus grand diamètre à l'avant comme à l'arrière du châssis et vous obtenez un roulement plus feutré et nettement digne d'un « VUS compact de luxe ».

Malheureusement, on repassera pour la sportivité. Le nouvel Outlander est doux, certes, mais pas ce qu'on peut qualifier d'athlétique dans les courbes; le roulis de caisse et le sous-virage sont assez prononcés, encore plus avec le V6, car celui-ci met plus de poids sur le train avant. En vérité, le combo 4-cylindres/CVT m'a paru plus dynamique et sportif, ce qui présage une baisse des ventes du V6.

Sept versions du Mitsubishi Outlander 2016 s'offrent aux acheteurs canadiens, soit 3 à 4 cylindres et à 2 rangées de sièges et les autres à 6 cylindres, à 4 roues motrices et à 3 rangées. Les prix vont comme suit :

  • ES à 25 998 $;
  • ES AWC à 27 998 $;
  • ES AWC Premium à 31 998 $;
  • SE AWC à 31 198 $;
  • SE AWC Touring à 32 798 $;
  • GT S-AWC à 36 498 $; 
  • GT S-AWC Navi à 38 498 $ (la seule avec navigation).

À mon avis, l'Outlander SE AWC est tout indiqué pour ceux qui désirent absolument avoir 3 rangées de sièges et un V6 sous le capot. Par surcroît, à équipement comparable, il coûte moins cher que le Honda CR-V et le Mazda CX-5, plus petits et à 4 cylindres seulement. Si la 3e rangée n'est pas une priorité, alors un modèle à 4 cylindres bien équipé (sièges chauffants, essuie-glaces avec dégivreur, etc.) comme l'Outlander ES AWC vous plaira sans doute. 

Le Mitsubishi Outlander 2016 arrive sur le marché dès juillet 2015.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
98%
Mitsubishi Outlander 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Mitsubishi Outlander 2016
    Mitsubishi Outlander 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :D.Heyman
    2016 Mitsubishi Outlander pictures