Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Altima 2013 : premières impressions

Nissan Altima 2013 : premières impressions

L'évolution tranquille Par ,

NASHVILLE, Tennessee - Selon Nissan, il s'agit de leur plus important lancement de voiture jusqu'ici et avec raison : l'Altima constitue le modèle le plus vendu de la marque. En 2011, elle était leur voiture la plus vendue aux États-Unis, et à ce jour en 2012, elle trône au sommet des ventes chez Nissan Canada.
 
Nissan Altima 2013

Bien sûr, lorsque vous avez une voiture populaire au sein d'un segment de marché très concurrentiel, vous devez prendre garde de ne pas la gâcher lors de sa refonte. Et pour rivaliser avec les notoires Honda Accord, Hyundai Sonata, Toyota Camry et Ford Fusion, la Nissan Altima 2013 se résume ainsi : beaucoup d'améliorations par-ci par-là, une nouvelle carrosserie et un pas évolutionnaire en avant.

L'Altima étasunienne sera construite à l'usine de Nissan à Smyrna. Cependant, la voiture canadienne, qui se retrouvera en concession au mois d'août, sera assemblée à Canton au Mississippi.

L'économie de carburant à la hausse
La plus grosse amélioration dans l'Altima 2013 constitue sa consommation d'ordinaire sans plomb. Le 4-cylindres de 2,5 L a été révisé, produisant désormais 182 chevaux et un couple de 180 lb-pi, en hausse de 7 juments. Nissan annonce une consommation sur l'autoroute de 38 milles au gallon US (32 l'an dernier), ce qui équivaut à 6,2 L/100km. Ici au Canada, on s'attend à ce que le test de consommation dépassé de Ressources naturelles Canada affiche une cote sur l'autoroute sous la barre des 6 L/100km.

Le V6 de 3,5 L est également de retour, développant toujours 270 chevaux et un couple de 258 lb-pi. Toujours selon Nissan, seulement 10% des acheteurs de l'Altima opteront pour le plus gros moteur.

La boîte automatique à variation continue, ou CVT, constitue maintenant le seul choix dans l'Altima. Puisque seulement 5% des acheteurs la choisissaient, finie la boîte manuelle.

Des révisions ont aussi été apportées à la boîte CVT. Nissan stipule que 70% de ses composants sont changés, la friction interne a été réduite, l'écart des ratios de rapport a été élargi, et son cerveau électronique possède un QI plus élevé. Elle inclut un mode sport dans tous les modèles, alors que des sélecteurs au volant sont ajoutés aux finitions dotées du moteur V6.
 
Nissan Altima 2013 moteurs
Pour 2013, la Nissan Altima conserve son 4-cylindres de 2,5 L et son V6 de 3,5 L. (Photo: Michel Deslauriers)

Sur la route
Nous avons débuté notre journée derrière le volant d'une Altima V6 loadée. Doux et raffiné, le VQ de 3,5 L ne nous a pas donné de palpitations; on le sentait réticent à plonger dans son couple à bas régime, probablement pour sauver de l'essence, mais reste néanmoins rapide. Certaines concurrentes disposent de moteurs V6 plus énergiques, comme la Mazda6 et la Honda Accord.

Le 4-cylindres de 2,5 L est assez musclé pour à peu près n'importe qui, mais demeure à l'évidence un peu plus bruyant à plein régime que le V6. Dans les deux cas, écraser la pédale au plancher fait travailler la CVT qui, dans nos voitures à l'essai, baissait en régime pour ensuite remonter vers la ligne rouge. Curieusement, c'est comme si elle imitait une boîte conventionnelle qui effectuait son passage de rapports. Bizarre, toutefois, la CVT semblait faire un excellent boulot.

De plus dans mes notes : le mode manuel dans le modèle V6 comprend sept rapports prédéterminés, et à 100 km/h dans l'Altima 2,5 L, le moteur ne tourne qu'à 1 500 tr/min.

Du nouveau dans chaque Altima, le système Active Understeer Control, ou gestion active du sous-virage en bon français, bloque la roue avant intérieure dans les courbes, aidant à pivoter la voiture et à en garder le contrôle.
 
Nissan Altima 2013 vue côté gauche
La cote de consommation sur l'autoroute pour le moteur de 2,5 L s'est améliorée de presque 19%. (Photo: Michel Deslauriers)

Cabine vraiment silencieuse
Durant notre essai, mon collègue et moi étions impressionnés du silence de l'habitacle. Avec un moteur bien isolé et presque pas de bruit de suspension et de pneus, on pouvait presque chuchoter en conduisant.

Les sièges de l'Altima ont également été révisés. Selon la firme japonaise, ils améliorent la circulation sanguine, réduisent le poids sur les muscles et diminuent la fatigue. Ils étaient confortables : quant aux affirmations mentionnées plus haut, eh bien, dur à dire.

Pas au niveau du design, plutôt au niveau de la qualité d'assemblage et de la finition, l'habitacle de l'Altima se rapproche de celui des Infiniti, évidemment davantage dans les versions SL garnies de cuir. Le dégagement pour la tête se trouve légèrement diminué à l'avant et légèrement augmenté à l'arrière, tandis que l'espace pour les jambes et les épaules connaissent un léger gain. À 436 litres, le volume du coffre est quasi identique que dans l'ancienne génération.

Finitions et prix
L'Altima 2013 sera offerte en version 2.5 de base à 23 698 $, comprenant un ordinateur de bord avec écran ACL de 4 pouces, une connectivité téléphonique et audio en continu Bluetooth, un régulateur de vitesse et un climatiseur. Vient ensuite la 2.5S à 24 898 $, ajoutant une clé intelligente, des rétroviseurs chauffants et des phares automatiques.
 
Nissan Altima 2013 vue 3/4 avant
Offerte à partir de 23 698 $, l'Altima peut coûter jusqu'à 33 698 $ lorsque tout équipée. (Photo: Michel Deslauriers)

Les 2.5SV à 26 998 $ et 3.5SV à 29 698 $ reçoivent des jantes en alliage (17 et 18 pouces, respectivement), un démarreur à distance, une caméra de recul, un climatiseur automatique bizone, un toit ouvrant, des sièges avant chauffants et NissanConnect. Les 2.5SL à 29 598 $ et 3.5SL à 32 598 $ obtiennent une sellerie de cuir, un volant chauffant, une chaîne Bose à 9 haut-parleurs, un siège du conducteur électrique, des feux arrière à DEL, des rétroviseurs repliables à commande électrique avec clignotants intégrés et un habitacle plus luxueux.

Pour 900 $, on peut ajouter un système de navigation aux finitions SV, et pour 1 100 $, on peut rehausser une Altima SL de la navigation, d'un moniteur d'angles morts, d'une détection de changement de voie et d'un système de détection d'objets en mouvement à l'arrière.

Durant ce court essai, la nouvelle Nissan Altima n'a pas fait pomper l'adrénaline dans nos veines, mais plaît à l'acheteur typique qui désire ce type de berline intermédiaire : beaucoup d'espace, un environnement paisible, du raffinement et une bonne économie de carburant. Considérez l'Altima 2013 comme le résultat d'une évolution prudente mais significative.
 
Concurrents à considérer


Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Nissan Altima 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Nissan Altima 2.5 2013
    Nissan Altima 2.5 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article