Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Maxima 3.5 SV 2010 : essai routier

Nissan Maxima 3.5 SV 2010 : essai routier

Plutôt la voiture DE LUXE à quatre portes Par ,

Depuis qu’Infiniti a lancé la berline G35 en 2003, la Maxima se retrouve prise entre l’arbre et l’écorce. En tentant de garder sa place entre l’Altima intermédiaire et la G à propulsion, la Max semblait avoir perdu sa raison d’être.

La Nissan Maxima 2010 a un prix de base de 39 450 $.

Totalement renouvelée pour 2009, la Maxima revient avec un style unique (lire : bizarre), plus de puissance et moins d’effet de couple au volant.

En fait, Nissan est tellement confiante à propos de sa berline redessinée, que la firme proclame haut et fort « le retour de la berline sport à quatre portes », un slogan publicitaire utilisé pour la Maxima il y a 20 ans.

Derrière le radiateur, il ne pouvait y résider que le V6 de 3,5 litres bien connu de Nissan. Au boulot dans la Max, le moteur agressif libère 290 chevaux et un couple de 261 lb-pi : c’est 20 étalons de plus que l’Altima et 38 de moins que sa cousine chez Infiniti. La voiture bousille le 0-100 km/h en 6 secondes exactement, et le quart de mille en 14,2 secondes à 160 km/h. Mais le plus important, c’est la façon qu’elle achemine sa puissance au pavé.

La génération précédente de la Maxima avait de la difficulté à gérer ses 255 chevaux à travers les roues avant. L’effet de couple, ou la sensation de tiraillement au volant durant les accélérations à plein régime, incommodait l’ancien modèle. Ce problème a été corrigé dans la nouvelle Maxima : évidemment, on le sent toujours en tournant un coin de rue le pied au plancher, mais autrement, ce n’est plus un souci.

En plus de la vitesse en ligne droite, la voiture démontre des habiletés au niveau de la tenue de route. Avec un ratio de direction plutôt rapide et un roulis de caisse minime, on peut s’amuser avec la Maxima sur les rampes d’accès des autoroutes et dévorer les routes de campagne avec confiance. N’allez toutefois pas croire que la Max cache une 370Z avec deux portes de plus, et son diamètre de braquage pourrait s’améliorer.

Notre moyenne de consommation d’essence se situe à 10,2 L/100 km, ce qui n’est pas mauvais, malgré que nous avons parcouru la majorité de notre kilométrage sur l’autoroute.

Le moteur agressif libère 290 chevaux et un couple de 261 lb-pi.