Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Murano LE AWD 2009 : essai routier

Nissan Murano LE AWD 2009 : essai routier

Le verrier de Murano Par ,

Au-delà de son style particulier et bien ciselé, le Murano demeure un véhicule tout simple. Nissan a réussi à créer, avec son utilitaire intermédiaire, un véhicule unique mais immédiatement reconnaissable.

Le nouveau Murano, dans son ensemble, conserve tout son intérêt.

La première génération a pris tout le monde par surprise; un exploit plus difficile à reproduire à la refonte. Aujourd’hui, le Murano représente une évolution du premier, un peu moins flamboyant, mais toujours aussi attrayant.

On remarque le travail d’artiste sur le Murano surtout à l’avant. Le design des phares très profilé se fond à la partie translucide, s’étirant sous la grille de calandre. Il en découle une masse de chrome et de verre complexe, s’unissant pour faire un front commun.

La nouvelle silhouette un peu moins élancée, se retrouve cette fois avec des airs trapus, musclés, cherchant à démontrer la force du véhicule. L’arrière s’assagit en adoptant une allure qui semble inspirée du Rogue. Le résultat convient, mais concède moins de prestance qu’au reste de la carrosserie, malgré un hayon sculpté qui rehausse l'ensemble du véhicule.

Évidemment, le Murano revient avec l’une de ses grandes signatures visuelles, les grosses jantes en alliage de 20 pouces qui ne laissent personne indifférent, surtout pas le portefeuille! Sur le véhicule d’essai, certains joints de carrosserie étaient plus ou moins bien exécutés, dommage lorsqu’on considère la catégorie.

Le lustre au complet

L’intérieur s’améliore grandement en matière de qualité. On y retrouve de nombreux plastique mous, plusieurs appliques grises et des boiseries, réjouissant l’habitable. Le caractère se rapproche des derniers succès de Nissan. Les airs avec la 370Z et la berline Maxima sont frappants, presque copiés. Croyez-moi, c’est loin d’être un défaut.

L’équipement à bord du Murano est très complet, à commencer par des sièges au soutien et confort sans reproches. Toutefois, l’écran de navigation devient illisible par temps ensoleillé, et comme la majorité des commandes y sont affichées, l’usage quotidien pose problème. De plus, l’ergonomie semble douteuse.

L’intérieur s’améliore grandement en matière de qualité.