Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Rogue SL AWD 2016 : essai routier

Nissan Rogue SL AWD 2016 : essai routier

Sa popularité s’explique Par ,

Les mauvaises langues diront ce qu’elles voudront à propos du Nissan Rogue, force est d’admettre que l’incursion du constructeur dans le segment des VUS compacts en 2008 a porté fruit. De joueur de soutien qu’il était à l’époque du X-Trail, il est dorénavant considéré comme un joueur de premier trio qui sait répondre aux besoins des petites familles canadiennes. Sa métamorphose pour l’année-modèle 2014 aura été plus que bénéfique, les chiffres de ventes suivant une courbe ascendante à ce jour.

Question de voir s’il est toujours dans le coup face aux ténors du segment, un essai routier d’une livrée fraîchement sortie de l’usine s’imposait. Voici mon compte-rendu d’une semaine passée au volant d’un Nissan Rogue SL 2016 à traction intégrale.

Pas le plus beau, mais…
Réglons tout de suite la question de l’apparence, si vous le voulez bien. Sans être le plus musclé ou le plus « branché » du marché en matière de style, le Nissan Rogue, depuis son remaniement du moins, a perdu cette image de Murano bon marché. L’adoption de ce nouveau bouclier lui fait le plus grand bien. Personnellement, je trouve que la nouvelle approche du constructeur, soit celle d’insérer une grille de calandre en « V » au centre des blocs optiques, donne au petit VUS une allure qui n’a rien à envier à la concurrence.

Même si la fenestration latérale prend son inspiration dans le modèle précédent, c’est-à-dire avec une ligne de caisse qui remonte à l’arrière, le profil du Rogue est plus masculin grâce aux ailes bombées de part et d’autre et de la verticalité du hayon à l’arrière. L’élément qui suscite sans doute le plus de discussions réside dans le design des feux arrière, mais bon, à ce niveau, je vous laisse le soin de juger par vous-même.

Dans le cas qui nous concerne, la livrée prêtée pour l’essai était la plus cossue de la gamme à un prix, une fois les taxes incluses, qui surpasse les 40 000 $. Toutefois, ce modèle SL à 4 roues motrices ne manque pas de charme avec ses jantes exclusives de 18 pouces.

Mieux ficelé que par le passé
Bien entendu, à ce prix, il serait normal de s’attendre à un minimum de luxe à bord. Malheureusement, il ne faut jamais oublier les origines du véhicule en question. Dans le cas du Rogue, le prix de départ débute à 24 648 $. C’est ce qui explique l’omniprésence de plastique à l’intérieur. À sa défense, le Rogue n’a rien à se reprocher, les autres représentants de la catégorie étant similaires à ce niveau. Et ajoutons à cela que par rapport à son prédécesseur, le Rogue 2.0 est un modèle de qualité.

Si vous recherchez à tout prix un véhicule doté d’une planche de bord à la fine pointe du design et du raffinement intérieur, le Rogue n’est pas pour vous. Non, l’environnement des passagers avant n’a rien de révolutionnaire, mais en revanche, il s’avère simple d’utilisation. Toutes les commandes du quotidien sont facilement repérables entre les 2 occupants, tandis que le système de divertissement ne se lance pas dans l’élaboration d’applications hyper compliquées.

La position de conduite est facile à trouver, la vision périphérique n’est gênée que par les larges piliers D à l’arrière, tandis que le confort de la sellerie est à souligner. Il serait intéressant que les baquets avant proposent une assise plus longue, mais bon, même le Rogue a des défauts! À l’arrière, la banquette repliable a l’avantage de pouvoir glisser de l’avant vers l’arrière afin d’augmenter l’espace pour les jambes ou celui dans le coffre.

Au volant
Jusqu’ici, le Nissan Rogue semble posséder tous les atouts qu’un bon VUS compact se doit d’avoir de nos jours, mais qu’en est-il de l’agrément de conduite? Loin de moi l’idée d’obliger les consommateurs à acquérir un véhicule plaisant au possible, mais tout de même, un certain agrément ne peut être que bénéfique, n’est-ce pas?

Le Nissan Rogue fait certainement beaucoup mieux que son ancêtre à ce chapitre. Les ingénieurs ont su améliorer l’unique boîte de transmission CVT disponible, celle-ci étant mieux étagée que par le passé. Oui, les fortes accélérations s’accompagnent encore d’une montée en régime typique de ce genre de transmission, mais une fois rendu à vitesse de croisière, le Rogue redevient muet… ou presque!

Le moteur 4-cylindres de 2,5-litres de cylindrée n’est pas un monstre de puissance non plus, mais l’important pour le consommateur type d’un VUS compact n’est pas de battre des records de vitesse. Non, l’économie de carburant a plus de poids dans la décision d’achat en 2015 et, à ce niveau, le Rogue fait très bien. Il est certain qu’une fois que la neige aura recouvert notre territoire, la consommation de ce dernier augmentera quelque peu à cause de la traction intégrale à temps partiel, mais sur le sec et en conduisant de manière reposée, le Rogue privilégie le train avant. J’ai obtenu une moyenne acceptable de 9,3 L/100 km, une statistique raisonnable étant donné que le véhicule ne comptait même pas 500 km au compteur.

Il est certain que le Rogue n’a pas la sportivité du Mazda CX-5 ou même du vieillissant Volkswagen Tiguan, mais pour plusieurs d’entre nous, ce trait de caractère est souvent relégué au 2e rang des priorités. Le Rogue est clairement orienté vers une clientèle à la recherche d’un véhicule confortable avant tout. La mollesse de sa suspension et la direction un peu floue sont 2 autres indices du caractère du véhicule.

Conclusion
Le Nissan Rogue n’a pas l’étoffe d’une grande vedette. Il préfère se faufiler sans faire de vague, dans l’unique but de séduire un public de plus en plus grandissant. Il n’est ni le plus agile, ni le plus agréable à piloter au quotidien, tandis qu’il doit s’incliner devant certains concurrents en ce qui a trait à la qualité de finition. Pourtant, le Nissan Rogue continue d’être prisé par les consommateurs. Cette seule affirmation doit bien vouloir dire quelque chose, ne trouvez-vous pas?

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
89%
Nissan Rogue 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Nissan Rogue 2016
Nissan Rogue 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V. Aubé
Nissan Rogue SL AWD 2016