Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Sentra 2.0 2008 : essai routier

Nissan Sentra 2.0 2008 : essai routier

Malgré l'expérience Par ,

Les origines de la Nissan Sentra remontent à plusieurs décennies, en fait son origine date du temps où Nissan n'était pas Nissan mais bien Datsun. La Sentra est donc une berline du constructeur nippon qui a transcendé le temps. Avec tout cet historique, on est en droit de s'attendre à une voiture accomplie et certainement très compétente. En réalité, elle est malheureusement un peu moins accomplie qu'elle ne devrait !

La Sentra évolue dans l'un des marchés les plus actifs de l'industrie de l'automobile au Canada.

La Nissan Sentra est une voiture d'une très grande discrétion. Même si elle est dérivée du joli concept Azeal, elle n'en reprend que les lentilles avant. Pour ce qui est du reste, l'idée générale y est, mais certainement pas le petit quelque chose qui fait une belle voiture. Triste même en version sportive Spec-V, elle brille par ses lignes génériques. Le design est anonyme, ses lignes manque de sex-appeal. Par contre, les lentilles arrière et la ligne de toit permettent un bel effet qui atténue la monotonie générale.

L'intérieur est plus réjouissant. Le style est frais et moderne, ce qui la rend agréable quand on est au volant. Les commandes sont bien placées; il en est de même de l'instrumentation, simple, sûre et efficace. Le levier de vitesses est situé à la base de la console centrale; comme la console est un peu plus élevée que d'habitude, cela rend les changements de rapports plus ergonomiques. Par contre, l'habitacle est habillé quasi exclusivement de plastiques durs qui risquent, avec le temps, de causer un certain nombre de bruits de caisse.

L'espace intérieur est plus généreux puisqu'on a augmenté le volume de l'habitacle lors de la refonte. L'accès est facilité par un toit surélevé et un bon dégagement pour la tête et les jambes. Les possibilités de rangement de l'habitacle sont nombreuses, et la quantité de porte-gobelet permet un usage aisé.

La position de conduite se trouve aussi avantagée par la hauteur des sièges. La visibilité est très bonne, surtout à l'avant; par contre, la visibilité aux trois quarts arrière est plus limitée en raison de l'importance du pilier C, large à la base.

L'espace intérieur est plus généreux puisqu'on a augmenté le volume de l'habitacle lors de la refonte.