Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Oldsmobile Silhouette 1999

Oldsmobile Silhouette 1999

Par ,

Cette méconnue

Pendant plusieurs années, l'Oldsmobile Silhouette n'avait pas droit de séjour en sol canadien. La raison était bien simple: les divisions Chevrolet et Pontiac ne voulaient pas d'une autre fourgonnette pour venir leur livrer la lutte. D'autant plus que cette Oldsmobile leur empruntait carrosserie et organes mécaniques.

Oldsmobile a finalement eu gain de cause et elle peut dorénavant offrir sa fourgonnette chez les concessionnaires canadiens. Cette entrée en scène s'est effectuée presque en catimini puisque la publicité a été très sobre et assez discrète.

À part une présentation extérieure légèrement différente de la Chevrolet Venture et de la Pontiac Trans Sport, la Silhouette est semblable à ces deux autres fourgonnettes côté mécanique. Ce qui explique la présence d'un moteur V6 3,4 litres de 180 chevaux couplé à une boîte automatique à quatre rapports. La suspension avant est à jambes de force tandis qu'on retrouve un essieu à poutre déformante à l'arrière et dotée d'amortisseurs inclinés afin de ne pas empiéter dans l'espace réservé aux bagages. Soulignons au passage qu'il est possible de commander une version munie d'une suspension avec correction d'assiette automatique. La Silhouette GLS peut également être dotée de la suspension "Touring" possédant des roues de 15 pouces en aluminium et des pneus plus performants.

Puisque cette Oldsmobile propose également deux portes arrière coulissantes, la structure de la cabine comprend des renforts circulaires qui se prolongent sous le châssis. Ceci a pour effet de provoquer un effet d'encerclement qui permet d'obtenir une meilleure rigidité de la caisse et réduire au maximum les risques de bruits et de cliquetis.