Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche 718 Boxster S 2017 : essai routier

Porsche 718 Boxster S 2017 : essai routier

Summum de l’excellence Par ,

Qu’ont en commun les objets et gadgets dont vous vous servez le plus souvent? Votre téléphone, votre micro-ondes, votre ouvre-porte de garage; tous ont pour but de vous faciliter la vie. 

C’est pareil avec les voitures. En fait, de nos jours, elles ne sont pas créées uniquement pour conduire; elles s’occupent maintenant de tout le reste avec leur système multimédia, leurs sièges chauffants, leur hayon assisté et j’en passe. Certains fabricants se contentent de produire des électroménagers dotés d’un volant, alors que d’autres, sans lésiner sur l’équipement, cherchent à donner au conducteur plus de pouvoirs et plus de responsabilités.

La nouvelle Porsche 718 Boxster 2017 est l’une des meilleures voitures sur le marché actuellement. Je fais référence ici aux sensations qu’elle procure sur la route. Certes, il est question d’une Porsche, mais je dois vous dire que Mazda, Volkswagen, Chevrolet, Subaru et Chrysler savent aussi me satisfaire grandement au volant.

À votre service
Ce compte rendu traite de la 718 Boxster et non de la Panamera, alors vous vous attendez peut-être à ce que je soulève quelques lacunes ou des compromis. Erreur : cette décapotable est parfaite et ne vous fera jamais regretter, pour quelque raison que ce soit, de l’avoir achetée à la place d’une autre voiture d’une autre marque.

Évidemment, elle a fière allure, mais nous passons la vaste majorité du temps à conduire la voiture et non à la regarder. Offerte à partir d’un peu moins de 80 000 $, la version S de la Porsche 718 Boxster 2017 est bien équipée, sauf qu’on peut la rendre encore meilleure en ajoutant certaines options. Par exemple, les sièges sport électriques s’avèrent aussi confortables qu’enveloppants et favorisent une excellente position de conduite, tellement qu’on a l’impression de ne faire qu’un avec la machine.

L’instrumentation de Porsche a évolué pour devenir une interface plus épurée qui se concentre sur les paramètres essentiels de conduite et, dans le cas de la 718 Boxster, l’ouverture/fermeture du toit. Le bloc central présente un nouvel écran tactile de grande dimension, tandis que le volant reste toujours aussi agréable à agripper (avec les mains parfaitement positionnées). Par contre, il se dote pour 2017 d’une molette de sélection du mode de conduite, chose que j’aurais aimé voir rester sur la console. 

Le rangement pour la monnaie et le téléphone est limité, bien sûr, mais les compartiments cachés rendent service. N’oublions pas les 2 coffres, qui permettent de faire un beau voyage en couple la fin de semaine.

4>6
Pour que le voyage soit parfait, naturellement, ça prend une belle route… et un bon moteur. Le grand changement chez la Porsche 718 Boxster pour 2017, c’est la disparition des fameux moteurs à 6 cylindres à plat. Triste? Ne le soyez pas!

La 718 Boxster de base exploite un moteur turbo à 4 cylindres de 2,0 litres tellement puissant (300 chevaux) que j’ai cru lors de mon essai initial qu’il s’agissait d’une version S. Puis, quand je me suis assis dans cette dernière, mon sourire s’est agrandi. Non seulement son moteur de 2,5 litres génère 350 chevaux, mais il nous fait aussi cadeau d’un couple de 309 livres-pied, et ce, de 1 900 à 4 500 tours/minute.

Parmi les nombreuses options de mon modèle d’essai à 100 000 $, c’est la boîte à double embrayage PDK (environ 3 700 $) que j’hésiterais le plus longtemps à choisir. Voyez-vous, la boîte manuelle à 6 rapports incluse de série est incroyablement efficace et amusante, mais rien n’égale la PDK en termes de performance, surtout avec l’ensemble Sport Chrono optionnel. Ainsi équipée, la 718 Boxster S atteint 100 km/h en 4,2 secondes et file à 160 km/h à peine 5 secondes plus tard. Personnellement, je garderais mon argent et je changerais les rapports moi-même, mais la décision vous revient.

L’échappement sport, aussi offert en option, est cependant un incontournable. Grâce à lui, le moteur de 2,5 litres passe instantanément de très silencieux à totalement retentissant, au point de ridiculiser une WRX STI modifiée. Une fois activé et avec la voiture en mode Sport, le grondement me faisait beaucoup saliver. Il suffit de relâcher l’accélérateur dans les premiers rapports pour produire un son délicieusement infernal. 

La courbe de couple qui demeure quasiment à plat se traduit par des accélérations soutenues, sans véritable perte de momentum. En fait, c’est le cas même quand le couple se met à diminuer. Vous prendrez plaisir à le vérifier, croyez-moi.

Ceci étant dit, il est important de mentionner que la Porsche 718 Boxster S 2017 est un jeu d’enfant à conduire. Si vous préférez vous la couler douce, elle se prêtera volontiers au jeu. Si vous avez plutôt l’intention de faire mordre la poussière au gars d’à-côté dans sa Corvette, elle passera à l’attaque sans hésiter. Tout ce qui vient entre les deux ne pose aucun problème non plus.

Les nouveaux moteurs turbos à 4 cylindres réagissent pratiquement sans décalage et, même si je m’ennuie du hurlement du 6-cylindres en pleine accélération, toute trace de nostalgie disparaît quand je négocie une bretelle. Les gens achètent surtout cette voiture pour se balader, mais dans les faits, c’est un bolide de piste déguisé en routière. J’adore ça!

La magie de l’ingénierie Porsche
La puissance accrue de la 718 Boxster ne fait aucun doute, mais ce qui la rend vraiment géniale, c’est son châssis et son comportement routier. L’ajout de la suspension active PASM (2 050 $) est le dernier prérequis pour la transformer en un roadster d’exception.

De série, la suspension est réglée de façon à trouver un équilibre entre confort et stabilité. Avec le système PASM, on pousse la chose à l’extrême. Vous savez, la même semaine où j’ai fait l’essai de la 718 Boxster S, j’avais aussi en ma possession un Jaguar F-PACE. Eh bien, c’est la Porsche que j’ai trouvé la plus confortable et la plus indulgente dans toutes les situations de conduite.

Jamais elle ne se montre dure à l’endroit de ses occupants. Quand je vous disais que cette voiture n’exige aucun compromis, c’est principalement à ça que je pensais. Sa direction est rapide d’exécution, mais toutes les manœuvres avec le volant se font dans la plus grande fluidité. Les freins s’avèrent ultra puissants et aucune vitesse n’est trop élevée pour eux, tandis que les sprints se font de manière progressive. En fait, le son d’échappement est la seule chose qui trahit le besoin d’excitation du conducteur.

La 718 et la concurrence
La Porsche 718 Boxster 2017 est fantastique, mais ses rivales ont de quoi impressionner elles aussi. L’Audi TT s’en rapproche le plus à mon avis, alors que la Mercedes-Benz SLC (anciennement SLK) fait un peu plus pépère.

Le prix de base de 63 900 $ est amplement justifié, mais je parie que vous voudrez personnaliser votre 718 Boxster pour en faire votre propre summum de l’excellence sur la route.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Porsche 718 Boxster 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :M.St-Pierre
Photos de la Porsche 718 Boxster S 2017
Photo : Porsche
2017 Porsche 718 Boxster S