Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

PORSCHE BOXSTER 2001

PORSCHE BOXSTER 2001

Par ,

FEUX VERTSFEUX ROUGES
  • Comportement très sportif
  • Excellente tenue de route
  • Moteur éloquent
  • Confort appréciable
  • Deux coffres
  • Aptitudes hivernales
  • Levier de vitesses revêche
  • Quelques bruits de caisse
  • Transmission Tiptronic sans intérêt
  • Boutons radio trop petits
  • Équipement limité
L'HIVER EN PORSCHE, CRIME OU PASSION ?

Lasse de voir ses voitures passer la moitié de leur temps bien emmitouflées dans un garage en attendant le retour du beau temps, la compagnie Porsche entend convaincre sa clientèle que la Boxster et la 911 peuvent affronter nos hivers sans coup férir. Et pour en faire la preuve, la firme allemande n'a pas hésité à lancer dans la tourmente deux Boxster (une normale et une S) toutes neuves et une 911 Carrera 4. Passe encore pour cette dernière qui peut compter sur ses 4 roues motrices, mais je me posais des questions sur le comportement d'une Boxster à moteur central sur des routes enneigées. Après deux semaines au volant, j'avais trouvé mes réponses.

Bien sûr, on avait pris la précaution de chausser le populaire roadster de 4 pneus d'hiver (des M + S Bridgestone sur la version de base et des Pirelli Winter 210 sur la S) tout en respectant les dimensions d'origine. Strictement sur le plan de la motricité, la voiture ne devient pas pour autant un 4X4 et sa légèreté est palpable sur un chemin couvert de neige. En revanche, ce petit handicap devient un atout en virage en rendant la Boxster extrêmement maniable et facile à contrôler. Et cela vaut autant pour la version normale essayée en premier lieu que pour la S.

Détail rassurant, la tenue de route sur pavé sec reste très saine et je dirais même qu'elle est plus facile à exploiter pour la simple raison que la limite d'adhérence des pneus à neige est plus prévisible.

Côté confort, le système de chauffage est à la hauteur de toutes les situations. Par contre, l'absence d'une lunette arrière dégivrante rend pratiquement obligatoire l'utilisation du toit dur en métal offert en option pour rouler en hiver. Cela éliminera du même coup l'insupportable bruit de vent qui sévit dans la Boxster de base. Personnellement, j'investirais ce montant supplémentaire pour m'offrir une S et je me contenterais du toit souple qui, dans cette version, est beaucoup mieux insonorisé.

UN MOTEUR EXPRESSIF

Si la plus chère des Boxster se distingue de sa congénère par son moteur 3,2 litres enrichi de 35 chevaux, par sa boîte manuelle à 6 rapports et par quelques éléments visuels, elle n'en demeure pas moins assez pauvre en équipement de série. Point de lecteur de disques compacts, pas de commande électrique pour les sièges ni même de chauffe-fesses. Pour une voiture qui veut sortir l'hiver, il me semble que l'on aurait pu se forcer.

Le moteur de la Boxster de base ayant gagné en cylindrée, en puissance et en couple depuis l'an dernier, il devient plus difficile de voir une grosse différence avec la version S. Son moteur de 3,2 litres et 252 chevaux est très expressif, mais au royaume des accélérations, il ne retranche que 0,4 seconde au 0-100 km/h de la version de 217 chevaux. C'est surtout au moment des reprises que le 3,2 litres de la S justifie sa présence sous le capot. Et l'existence d'un rapport supplémentaire sur la boîte manuelle n'est pas à dédaigner non plus. En revanche, la conduite d'une 911 Carrera 4 juste avant la Boxster m'a permis de constater que sa boîte de vitesses bénéficiait d'une commande plus douce et plus précise.

Aussi bien sur le circuit routier du triovale de Sanair que dans la gadoue, le roadster de Porsche a fait preuve de ses aptitudes, tant sportives qu'hivernales. Il suffira de prendre connaissance de notre essai comparatif de la Porsche contre la SLK320 de Mercedes et l'Audi TT roadster Quattro pour constater que le plus petit des constructeurs allemands est encore au-dessus du lot quand il est question de voitures sport.

MANQUE DE RIGUEUR

Même si les moteurs ne sont plus refroidis à l'air, les 6 cylindres Porsche ont encore une sonorité exquise qui accompagne fort agréablement chaque montée en régime. La position centrale du moteur contribue dans une large mesure au bel équilibre de la voiture en courbe. Avec ou sans le PSM (Porsche Stability Management), la Boxster se contrôle facilement (n'est-ce pas Michel ?), grâce en bonne partie à une direction rapide qui répond instantanément aux moindres mouvements du volant. Et, en cas de besoin, un freinage irréprochable peut faire retomber vos montées d'adrénaline en un temps record. Là encore, la S est mieux pourvue que la version ordinaire grâce à des disques de plus grand diamètre.

Bien que cet aspect soit secondaire dans une telle voiture, le confort est très acceptable grâce à une suspension dont la fermeté n'est pas exagérée et à des sièges bien dessinés.

Dans les deux Boxster essayées, quelques bruits de caisse avaient réussi à faire surface, mais il est important de préciser que la version de base dépassait les 11 000 km tandis que l'autre en accusait plus de 14 000. Qu'importe, on serait en droit de s'attendre à un peu plus de rigueur de ce côté.

Une fois la capote enlevée, toutefois, ce petit inconvénient disparaît au premier rayon de soleil et la Boxster trouve sa vraie raison d'être. On oublie la piètre visibilité (avec la capote), les bruits de caisse, les petits boutons lustrés au tableau de bord et l'absence de coffre à gants. Avec une route sinueuse à l'horizon et en bonne compagnie, la Porsche Boxster ne demande pas mieux que de vous faire plaisir. Et avec deux coffres à bagages, on est prêt pour la grande évasion, l'été comme l'hiver.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Porsche Boxster 2001
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Porsche Boxster 2001
Porsche Boxster 2001
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article