Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Sebring Convertible 2001

Chrysler Sebring Convertible 2001

Par ,

Même si la décapotable partage plusieurs attraits extérieurs avec le modèle coupé comme la calandre et le logo, son lien de parenté est plus proche de la berline. Alors que le coupé est un produit Mitsubishi construit pour DaimlerChrysler, la décapotable et la berline sont de véritables produits maison. De fait, la nouvelle Sebring est habillée du même toit, du même pare-brise et, des mêmes vitres latérales que l'ancienne version qui a été introduite en 1996. La plate-forme demeure la même donc l'empattement n'a pas changé. La structure même du véhicule a été rigidifiée pour mieux résister aux tortures des routes sinueuses et éliminer certains craquements propres à l'ancienne version. Naturellement avec une structure plus rigide, le comportement s'en trouve améliorer même si la suspension est demeurée inchangée.

Sous le capot

C'est sous l'accélérateur que s'opère le plus gros changement. Chrysler s'est enfin décidé à mettre au rancart le vieux, désuet et paresseux V6 2,5L fourni par Mitsubishi pour le remplacer par du sang neuf. Le V6 2,7L tout aluminium, qui a vu le jour dans la famille LH en 1998, vient prendre la relève. Seul moteur disponible, il offre 200 chevaux de conduite soyeuse couplée à une transmission automatique à quatre rapports. Pour ceux qui veulent se donner l'illusion de conduite sportive, la transmission "Autostick" qui à mon avis est d'une parfaite inutilité, vous permet tout de même de changer les vitesses manuellement. La mécanique 2,7L est d'une grande douceur et la boîte automatique soyeuse complète bien le duo. Il ne faut pas parler de performances sportives avec la Sebring décapotable, qui est véloce et franche, mais pas plus. De toute manière, les futurs propriétaires recherchent le confort et le plaisir de laisser leurs cheveux gris flotter au vent.