Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche Cayenne S Hybride 2011 : essai routier

Porsche Cayenne S Hybride 2011 : essai routier

Une éco-alternative viable? Par ,

Non seulement Porsche a-t-elle refondu son très populaire VUS, le Cayenne, pour 2011, mais elle a également créé une version à hybridation complète qui peut fonctionner très efficacement à l’électricité seulement, dans certaines limites. Et puisqu’on a affaire à une Porsche portant l’emblème « S », ce Cayenne écologique livre des performances qui n’ont rien d’un hybride.

Le Cayenne S Hybride 2011 se veut une Porsche branchée qui représente une alternative écologique légitime aux Cayenne traditionnelles. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Mais pourquoi une Porsche hybride, au juste?
Le Cayenne n’est pas reconnu pour sa propension à nous faire économiser à la pompe. En fait, aucun modèle de la flotte allemande n’y est particulièrement disposé, malgré leur adresse à d’autres égards.

Afin de réduire la consommation moyenne globale de ses véhicules, Porsche doit trouver le moyen d’améliorer le bilan de sa gamme d’exotiques, et l’ajout de versions hybrides de ses modèles les plus populaires constitue une solution efficace.

En plus, en ces temps de responsabilisation environnementale, il est plus facile de se justifier en conduisant un VUS hybride plutôt que traditionnel… et peut-être même plus chic. Porsche se devait de pondre un hybride qui respecterait ses normes élevées en matière de performances tout en consommant moins.

Un pari réussi?
La réponse évidente est « plus ou moins ». Le Cayenne S Hybride a retenu une configuration à hybridation complète : il peut fonctionner uniquement à l’électricité, à l’aide d’un mélange d’essence et d’électricité ou juste à l’essence. En fait, un petit bouton E-Power sur la console centrale permet au conducteur d’opter pour la propulsion électrique en dessous d’une limite prédéterminée de 60 km/h et sur une distance maximale, en fonction de la charge de la batterie, de 2,5 km.

Lorsqu’on ne sollicite pas le moteur, quand on est immobile ou qu’on avance en roue libre, par exemple, il s’éteint automatiquement. Un embrayage entre le moteur et la « machine électrique » (jargon de Porsche pour désigner le moteur électrique) de 47 ch élimine la traînée d’un moteur inerte lorsqu’on carbure à l’électricité seulement.

Appuyez sur le gaz, et le V6 suralimenté de 3,0 litres et 333 ch se réveille instantanément et de façon quasi indétectable. Lorsque les roues ne consomment pas d’énergie électrique, elles servent de générateurs afin d’alimenter la batterie à hydrure métallique de nickel à haute tension.

Appuyez sur le gaz, et le V6 suralimenté de 3,0 litres et 333 ch se réveille instantanément et de façon quasi indétectable. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)