Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions: Lincoln MKX 2007

Premières impressions: Lincoln MKX 2007

Par ,

Lincoln s'efforce d'acquérir une plus grande part du marché des voitures de luxe en ciblant les acheteurs qui croient, au dire de Mike Richards, directeur du marketing de la compagnie, que «le succès récolté mérite d'être récompensé... mais pas de manière extravagante». Un exemple? Jetez simplement un coup d'oeil à la silhouette épurée du nouveau MKX et sentez le luxe qu'on retrouve dans les chaleureuses boiseries et les doux matériaux qui composent son habitacle élégant et sans prétention. Il
Lincoln MKX 2007 (Photo: Rob Rothwell)
s'agit d'un modèle complètement nouveau pour Lincoln, dont la gamme n'a jamais compté auparavant un de ces véhicules multisegments qui sont si populaires de nos jours. Construit au Canada et employant une architecture monocoque, le MKX remplace symboliquement l'Aviator, un VUS à châssis séparé.

Lincoln a récemment invité un groupe de journalistes à faire l'essai de son véhicule, qui est l'équivalent luxueux du Ford Edge et qui repose sur la plate-forme des berlines Fusion et MKZ (sans parler des Mazda6, CX-7 et CX-9). Selon Jim Baunback, chef du développement des véhicules multisegments pour Ford, le but avec le MKX était d'adapter cette architecture de façon à offrir «une expérience de conduite intégrée et en contrôle, agrémentée par le raffinement et la quiétude». Le résultat répond à mon avis aux attentes. Lincoln soutient que l'habitacle de son modèle est encore plus silencieux que la référence dans la catégorie, le Lexus RX350. Il reste à déterminer quel véhicule
Lincoln MKX 2007 (Photo: Rob Rothwell)
possède le moteur le plus bruyant, si c'est une bonne chose et si ce bruit est plus apprécié que le silence à l'intérieur. Pour ma part, j'ai trouvé le MKX doux au ralenti et raffiné à l'accélération, laissant échapper un grognement merveilleusement feutré.

Le V6 de 3,5 litres qui produit ce son développe 265 chevaux à 6250 tr/min et 250 lb-pi de couple à 4500 tr/min. C'est un nouveau moteur pour Ford/Lincoln. Il emploie un système de calage variable des soupapes et plusieurs autres technologies modernes, marquant ainsi une nette amélioration par rapport à l'ancien V6. En termes de raffinement et de rendement, le moteur du MKX est aussi bon ceux qui alimentent les modèles des grandes marques japonaises, comme Acura et Lexus. En plus, il consomme de l'essence à indice d'octane de 87 seulement, ce qui n'est pas le cas de plusieurs concurrents, qui préfèrent de l'essence super. Mais il n'y a pas que le moteur qui impressionne. La nouvelle transmission automatique compte six rapports et non cinq
Lincoln MKX 2007 (Photo: Rob Rothwell)
comme certains compétiteurs. Cette boîte sophistiquée n'est pas non plus une simple transmission à quatre ou cinq rapports qui a été retravaillée. Elle améliore grandement la performance et l'économie d'essence, ce qui place le MKX à un avantage.

Comment ce nouveau combo travaille-t-il ensemble? Eh bien, si nous, hommes et femmes, étions aussi étroitement liés les uns avec les autres, nous passerions beaucoup moins de temps à divorcer. Quand on conduit raisonnablement, les changements de rapport sont pratiquement imperceptibles. En y allant plus agressivement, la transmission s'adapte, maintient les rapports plus longtemps et embraye de manière plus athlétique. Avec une boîte aussi «intelligente», je n'avais aucune raison de dénoncer préalablement l'absence d'un mode manuel ou même d'une boîte manuelle. J'avais fait part de mon mécontentement aux gens de Lincoln, qui m'ont donné une réponse surprenante. Apparemment, ils ont effectué des sondages auprès de la clientèle cible concernant la pertinence d'un mode manuel et ils ont découvert que les consommateurs préféraient davantage une fonction d'assistance en pente. Avec le MKX, cette dernière fonctionne de la façon suivante: un bouton sur le côté du levier de vitesses permet de programmer la transmission pour qu'elle maintienne les rapports plus longtemps et qu'il soit possible de rétrograder simplement en appuyant sur la pédale de frein. Si une autre rétrogradation est désirée, le fait de déplacer le levier en position «L» engage immédiatement le rapport inférieur approprié.