Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions : Mazda CX-9 2007

Premières impressions : Mazda CX-9 2007

Par ,

Le «Vroum-Vroum» à grande échelle

Victoria, Colombie-Britannique. Mazda jouit d'une position très enviable. Ses ventes canadiennes ont presque triplé au cours des 10 dernières années, passant de moins de 30 000 à plus de 80 000 unités. En 2006, il s'agissait du troisième constructeur japonais en importance au chapitre des ventes et du sixième parmi tous les manufacturiers présents au pays. En outre, sa Mazda3 a été la deuxième voiture la plus vendue, derrière la Honda Civic.

Le CX-9 est le jumeau surdimensionné du CX-7.

Ces résultats ne devraient surprendre personne, surtout quand on analyse attentivement la gamme dynamique de Mazda. Par exemple, la toujours très populaire MX-5 a connu en 2006 sa meilleure année depuis 1992, trouvant plus de 1500 preneurs. Greg Young, directeur des relations publiques et corporatives chez Mazda Canada, attribue en partie ce succès à l'arrivée des Pontiac Solstice et Saturn Sky, qui ont ravivé l'intérêt des consommateurs pour les roadsters d'entrée de gamme. Le dernier modèle lancé par la compagnie, le CX-7, s'est vendu extrêmement bien au cours de ses six premiers mois sur le marché, dépassant le cap des 3300 unités.

Comme beaucoup d'entre vous l'ont remarqué, le tout nouveau CX-9 ressemble étrangement à son petit frère. Mazda a fait exprès, voulant clairement donner le même air de famille à ses deux véhicules multisegments. Quand on regarde de plus près, toutefois, on réalise que le CX-9 se démarque par des accents chromés additionnels, le plus gros emblème Mazda jamais apposé, des lignes encore plus fluides et, bien évidemment, des dimensions extérieures accrues. Certains auront par ailleurs noté que la mini-fourgonnettes MPV n'est plus offerte. Mazda a effectivement jugé que le modèle révisé (au Japon) ne correspondait pas aux besoins des Nord-Américains. Pour combler le vide dans la gamme, la compagnie mise donc à la fois sur la Mazda5 et le CX-9.

Le CX-9 est le véhicule le plus dispendieux qu'ait offert Mazda.

Le CX-9 devient le véhicule porte-étendard de Mazda, et ce, à plusieurs niveaux. C'est non seulement le modèle le plus dispendieux de la gamme mais aussi le plus imposant dans l'histoire de Mazda. À l'instar du CX-7, le CX-9 est spécifiquement conçu pour le marché nord-américain. Avec sa troisième rangée de sièges, il rivalise directement avec des utilitaires comme le Honda Pilot et le Toyota Highlander.

Les trois rangées de sièges ont été dessinées pour assurer un confort optimal. La banquette centrale, divisée 60/40, comporte de multiples ajustements. Sur son dossier se trouve une poignée qui permet de libérer l'accès à la troisième rangée. Les portes arrière s'ouvrent dans un angle de 72 degrés. Qui plus est, la banquette de deuxième rangée se glisse de sept pouces vers l'avant pour faciliter l'accès aux deux places arrière, qui s'avèrent relativement accommodantes.