Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions : Mitsubishi Outlander 2007

Premières impressions : Mitsubishi Outlander 2007

La renaissance de Mitsubishi Par ,

La renaissance de Mitsubishi

Mitsubishi se croise les doigts. Après plusieurs années de déboires financiers et techniques, le quatrième constructeur japonais lance une offensive planétaire qui vise à redorer son blason terni. À l'avant-garde de cette stratégie, deux nouveaux modèles prometteurs qui partagent de nombreux éléments : le VUS Outlander et la berline compacte Lancer, qui fera l'objet d'un essai prochainement.

Le Outlander fait partie de la nouvelle stratégie de Mitsubishi.

Outlander, le fer de lance
Monté sur la nouvelle plate-forme mondiale que Mitsubishi partage avec DaimlerChrysler (Dodge Caliber et Nitro, Jeep Compass et Patriot), ce tout nouveau VUS compact est animé par un nouveau V6 de 220 chevaux à distribution variable MIVEC, couplé à une boîte automatique 6 vitesses Sportronic à palettes de commande manuelle en magnésium.

Il est important de noter que l'Outlander se rapproche bien plus d'une familiale surélevée (du type Mazda CX-7 ou Audi Q7) que d'un utilitaire sport de type camion. En effet, la plate-forme GS de Mitsubishi sert aussi de base à la nouvelle Lancer et à ses dérivés (Evolution et Sportback).

Sur le plan esthétique, Mitsubishi a aussi choisi de s'éloigner de l'allure « Rambo » de certains gros VUS pour adopter un style plus élégant. La ligne plongeante accentuée par la ceinture de caisse lui confère un certain dynamisme, tandis que les passages de roues marqués évoquent son potentiel de tout-terrain. Un tout-terrain modéré cependant car l'Outlander est destiné principalement à l'usage routier. N'empêche que la garde au sol élevée et sa transmission intégrale autorisent les occasionnelles balades hors route.

À ce sujet, précisons que l'Outlander LS de base est strictement une traction et qu'il faut opter pour la version AWD 4 roues motrices ou le XLS haut de gamme pour disposer de la transmission aux 4 roues que l'on engage en actionnant une grosse molette située sur la console avant. En position 4WD, le couple moteur est réparti aux 4 roues selon les conditions de route, tout en privilégiant les roues avant. Et lorsque les conditions se dégradent (dans la boue ou la neige profonde), il est possible de verrouiller les essieux avant et arrière (position LOCK) afin de maximiser la motricité.

Il est possible de verrouiller les essieux si le besoin se fait sentir.