Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Saleen S281

Saleen S281

Par ,

Le "pony car" raffiné

Depuis une vingtaine d'années, le Californien Steve Saleen modifie des Mustang pour en faire de véritables voitures de grande performance. C'est ni plus ni moins que la consécration du tout dernier "pony car" sur le marché, la voiture qui a inspiré le nom de ce créneau jadis populaire, la Mustang.

Avant d'aller plus loin, précisons que la compagnie Saleen n'est pas qu'un simple "tuner". Les Mustang GT qui passent par les ateliers de Saleen sont virtuellement refaites. Et les voitures sont tout simplement rebaptisées Saleen et certifiées comme tel. En effet, aux États-Unis, Saleen est considéré comme un constructeur à part entière. Rappelons que Saleen produit également la S7, une voiture exotique à moteur V8 central de sa propre conception. Enfin, les S281, qui entraient difficilement au Canada dans le passé, seront éventuellement construites à Montréal dans les ateliers de la nouvelle division Saleen Canada.

Ce n'est plus une mustang !

Saleen propose trois versions de sa S281 (représentant la cylindrée en pouces cubes du V8 de 4,6 litres de Ford), toutes livrables en coupé ou en cabriolet. La version de base conserve le V8 de la Mustang GT, à peine modifié. Il fait 290 chevaux et 330 livres-pied de couple. Saleen a remplacé l'ordinateur par son PowerFlash, modifié les échappements et révisé l'électronique. Cette S281 réalise le 0 à 100 km/h en un peu plus de cinq secondes.

Les deux autres versions ont droit à des modifications plus pointues. Le V8 reçoit alors un compresseur mécanique. Dans la S281, il développe 375 chevaux et 415 livrespied de couple. Dans la S281-E (pour Extrême), les chiffres atteignent 445 chevaux et 450 livres-pied. Débile! Dans les deux cas, les voitures ont droit à une nouvelle boîte signée Saleen (5 rapports pour la S281 et 6 rapports pour la S281-E) dont le levier de vitesse offre une course très courte.