Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

smart fortwo 2008 : premières impressions

smart fortwo 2008 : premières impressions

Revue et améliorée Par ,

Revue et améliorée

Les données techniques de la nouvelle smart fortwo sont connues depuis belle lurette. Tout le monde a su, par exemple, qu'on abandonnait la motorisation diesel, du moins pour l'Amérique du Nord, en raison du succès mitigé de ce genre de combustible chez nos voisins du Sud où la nouvelle smart fera son entrée pour la première fois.

Pour 2008, la fortwo reçoit des mises à jour esthétique et mécanique.

Mais cette fois, c'est la vraie voiture qui fera son entrée sur nos marchés, la smart de nouvelle génération que les adeptes attendent avec impatience, et les moins adeptes, avec une certaine réticence.

Quiconque a essayé la première mouture de la très design microvoiture ne peut s'empêcher de se remémorer quelques souvenirs souvent agréables, parfois moins. Car cette smart, on l'aimait ou on la détestait. Sa conduite unique en son genre, son style « boîte à lunch sur roues » pour paraphraser certains humoristes, ne semblait pas plaire à tous.

En matière de conduite, la Smart avait également ses défenseurs... et les autres. La boîte de vitesses séquentielle faisait lourdement sentir sa présence à chaque changement de rapport. La puissance nous obligeait presque à calculer le 0 à 100 km/h au moyen d'un calendrier plutôt que d'un chronomètre, et l'espace pour le passager n'avait rien d'extravagant. Bref, l'ancienne smart fortwo était plutôt une affirmation de sa tendance branchée qu'un véritable choix d'amateur d'automobile.

Allure revue, nouvelle tendance
Pas question de s'attarder ici trop longtemps sur l'allure dont nous avons abondamment parlé lors du lancement, en janvier dernier. Il suffit de mentionner que, à l'extérieur, les changements sont nombreux, mais pas toujours évidents à l'oeil du profane. À l'intérieur cependant, le tableau de bord a pris une tendance plus sage, rejoignant en ce sens l'abondance des autres modèles plus réguliers, tout en conservant quelques traits de personnalité unique à la petite, comme les cadrans placés dans la partie supérieure de la planche de bord. On a également, ô joie, profité d'un empattement allongé pour offrir plus d'espace intérieur aux bagages et aux passagers. Non, c'est en matière de comportement routier et de composants mécaniques qu'elle a surtout évolué.

L'intérieur de la nouvelle génération est plus convivial.