Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

smart Fortwo Coupé BRABUS 2009 : essai routier

smart Fortwo Coupé BRABUS 2009 : essai routier

Demi-voiture ou gros Go-kart Par ,

La smart n’est définitivement pas pour tout le monde. Vous avez une famille… oubliez ça ! Vous jouez au golf… oubliez ça ! Vous roulez beaucoup sur l’autoroute… oubliez ça! Vous n’avez pas de conscience écologique… oubliez ça !

On se rend bien compte que c’est une voiture dont le style ne vient pas d’une boîte de Cracker Jack.

Par contre, si vous avez besoin d’une deuxième voiture d’appoint pour une conduite essentiellement urbaine, BINGO ! On a un gagnant. La smart est définitivement très compacte, une demi-voiture me suis-je dit. Néanmoins, dans le genre gros Go-kart urbain, c’est une reine.

Avec la smart, on aime ou on n’aime pas, pas de demi-mesure. Moi, je l’adore. Le style est poussé dans un format plus que compact, prendre le temps d’étudier tous les détails stylistiques prend des heures, surtout en version BRABUS, mon modèle d’essai. On se rend bien compte que c’est une voiture dont le style ne vient pas d’une boîte de Cracker Jack, mais bien d’une école de design. Disponible seulement en noir et gris, elle attire un peu moins l’attention.

Avec l’édition BRABUS, on se gâte en apparat : ensemble de jupes sur tous les côtés, jantes Monoblock VII spécifiques à la marque, double échappement chromé, clapet d’essence noir lustré et petit aileron de toit. Dans la philosophie BRABUS, en plus de l’apparence, on améliore l’aérodynamisme.

À l’intérieur, on a carrément l’impression d’être dans un terrain de jeu. Les formes sont originales et quelque peu déroutantes. Pourtant, tout est ergonomique, concentré dans un espace restreint. Les indicateurs sortent d’un peu partout au sommet de la planche de bord.

BRABUS, c’est la grande classe, sellerie de cuir, velours, pédalier en aluminium, volant et levier de vitesses gainés de cuir bien identifié BRABUS. Évidemment, la qualité de finition est à la mesure de la maison-mère : Mercedes-Benz donc, irréprochable.

La mission de la smart est simple, transporter deux personnes du point A au point B de la manière la plus efficace possible. Deux personnes trouveront leur lot d’espace, avec des dégagements amples sans restrictions. Les assises sont un peu trop fermes, pour être confortables. Heureusement la position de conduite est bonne puisque l’on est surélevé comparativement aux voitures conventionnelles.

La qualité de finition est à la mesure de la maison-mère : Mercedes-Benz donc, irréprochable.