Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Ascent 2019 : 4 raisons d’acheter (et 3 d'hésiter)

Lorsque l’équipe d’Auto123 met la main sur un véhicule, elle se place toujours dans la peau du consommateur afin de déterminer si ledit véhicule représente un bon ou un moins bon achat pour lui.

Cette semaine, le nouveau Subaru Ascent 2019, que nous conduisons cette semaine, s’est invité plusieurs fois dans les discussions au bureau et déjà, quelques constats se sont imposés. Vous pourrez lire notre essai routier complet dans la prochaine semaine.

Voici donc sept points à considérer si vous avez inscrit ce VUS sur votre liste d’achat.

Oui !

1- L’espace intérieur

On a beau savoir que l’Ascent est un VUS pleine grandeur, on apprécie l’espace qui nous est proposé à l’intérieur, que ce soit en fait de volume au niveau du coffre, que de la quantité d’endroits réservés au rangement. Lorsqu’on est à la recherche d’un véhicule de grande dimension, il peut être décevant de réaliser que l’aménagement intérieur a été mal pensé ; ce n’est pas le cas avec l’Ascent.

2- La deuxième rangée

Si vous êtes à la recherche d’un véhicule pouvant recevoir sept ou huit personnes, il y a de fortes chances que les places arrière soient très occupées. À la deuxième rangée, l’Ascent propose une configuration sur glissière, si bien que même les plus grands peuvent trouver leur zone de confort. Mieux encore, l’accès est facilité par des portières offrant un immense angle d’ouverture. Intéressant.

3 – Conduite rassurante

Les VUS ne proposent pas le même degré d’agilité que les voitures, mais la situation s’est grandement améliorée au fil des années. Bien que n’importe quel mot décrivant une conduite sportive et engagée peut difficilement être associé à ce type de véhicule, on peut vous confirmer que l’Ascent se conduit… comme une voiture. En fait, il livre une expérience rassurante, doublée d’un freinage solide et stable.

4 – L’essence régulier !

Malgré le fait que l’on retrouve un moteur turbo sous le capot, il n’est pas nécessaire d’y aller avec l’essence super. Voilà qui est d’importance, surtout avec les prix à la pompe par les temps qui courent.

Mais…

5 – La troisième rangée

Malheureusement, à la troisième rangée, on déchante un peu. Comme c’est souvent le cas avec les VUS pleine grandeur, l’espace est compté aux places les plus reculées, si bien que ces dernières peuvent convenir à de jeunes enfants seulement.

6 – la CVT… (Transmission à variation continue)

La prémisse de la boîte de vitesses à variation continue, c’est l’économie d’essence qu’elle doit avancer, supérieure à celle que peut promettre une transmission automatique. Le bémol, c’est qu’à l’accélération, la sensation de hurlement de la mécanique est tout sauf agréable. Subaru a eu beau doter son système de vitesses virtuelles simulées, ça se lamente quand même un peu trop à l’avant.

7 – La consommation

Parlant de la consommation, si l’Ascent se débrouille correctement lorsqu’on circule sur l’autoroute, c’est une autre chose en ville. C’est à considérer si vos déplacements se feront à l’intérieur d’environnements densément peuplés. Notre moyenne avec une majorité de déplacements en milieu urbain : 13,5 litres aux 100 kilomètres.

P.-S. Il n’a pas été question dans ce palmarès de l’équipement et des caractéristiques de connectivités et de sécurité, car ça varie d’une version à l’autre. Les éléments mentionnés concernent l’Ascent en général.