Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru WRX 4 portes 2013 : essai routier

Subaru WRX 4 portes 2013 : essai routier

Te regarder, c'est sourire en grinçant des dents Par ,

Les légendes se bâtissent au fil des années, la plupart sur des décennies, voire des générations. Certaines le deviennent en un rien de temps. Elles sont rares, par contre, surtout celles qui proviennent de milieux modestes.

La Subaru WRX, tout comme la Mitsubishi Lancer Evolution, a acquis son statut de légende en moins d'une décennie – en grande partie aidée par le duel épique que se livrent ces deux voitures dans le Championnat du monde des rallyes.

Bien que très désirable, la Subaru WRX 2013 me fait grincer des dents, surtout en version berline comme celle que j'ai essayée. Son atroce carrosserie dissimule malgré tout un châssis équilibré et dynamique ainsi qu'un fougueux moteur qui ne visent qu'à nous faire plaisir au volant. Puissante et rapide, la WRX en rajoute avec son système de transmission intégrale qui en fait un bolide phénoménal en toute saison. La seule chose qui puisse l'arrêter, c'est l'essence qui se vide du réservoir.

Qu'est-ce que la Subaru WRX?
La Subaru WRX 2013 se situe entre l'Impreza de base et la redoutable WRX STI. Disponible à quatre ou à cinq portes, elle propose un seul ensemble d'options qui inclut des commodités aussi inutiles qu'une sellerie de cuir et un toit ouvrant.

La WRX est apparue sur le marché nord-américain en 2001 (pour l'année-modèle 2002) et a aussitôt développé un véritable culte dont figurent parmi ses disciples Miranda, Marie-Laurence, René et moi-même. En effet, nous possédons tous une version ou une autre de la WRX.

Infos techniques
La Subaru WRX 2013 profite d'un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,5 L qui génère 265 chevaux et 244 livres-pied de couple (comparativement à 305 et 290 pour la WRX STI).

La WRX 4 portes se vend à partir de 32 495 $. Celle à hayon (5 portes) exige un supplément de 900 $ qui en vaut assurément la peine. L'ensemble d'options dont je vous ai parlé plus tôt coûte 3 000 $.

La Subaru WRX 2013 emploie une transmission intégrale symétrique avec différentiel central à glissement limité et différentiel arrière ouvert à grenaillage de précontrainte. Ce dernier permet de mieux gérer les charges imposées par le moteur et le conducteur.

Conduire la Subaru WRX
La Subaru WRX 2013 est ce qui se rapproche le plus d'une voiture sport tout-terrain. Contrairement à la Lancer Evolution/Ralliart ou à la Volkswagen Golf R, la WRX repose sur une suspension indépendante qui fournit assez de débattement pour absorber les nids-de-poule, jouer dans le sable et se moquer des lames de neige.

De ce fait, le roulement s'avère remarquablement confortable, égal en certains points à celui de la Golf R, mais beaucoup plus agréable que celui de la Lancer Ralliart. En même temps, la tenue de route demeure très sécuritaire. La WRX contrôle efficacement son roulis de caisse tout en le faisant sentir juste assez au conducteur pour anticiper les limites d'adhérence. La Mitsubishi ne se montre pas aussi indulgente, mais on pourrait dire qu'elle permet de s'amuser un peu plus.

Le moteur turbocompressé utilise une pression de 13,3 psi (0,92 bar) et s'anime à partir de 3 000 tours/minute environ. À 4 000 tours/minute, tout le couple parvient jusqu'au sol. La cavalerie, elle, se déchaîne pleinement à 6 000 tours/minute. La Subaru WRX 2013 atteint donc 100 km/h en seulement 5,4 secondes.

Après un léger décalage du turbo, elle décolle avec aplomb, sans toutefois émettre un son excitant. Pas de problème : un échappement sport s'installe facilement.

Jouer avec la boîte manuelle demande une poigne ferme et une détermination précise. Les cinq rapports sont bien espacés, mais un sixième serait le bienvenu. J'imagine que la future WRX, dont le prototype a été dévoilé au Salon de l'auto de New York, corrigera cette lacune.

En général chez Subaru, la direction n'offre pas beaucoup de sensations; la WRX 2013 n'y échappe malheureusement pas. Quant aux freins, je dois admettre que la pédale manque de sensibilité et que les étriers mordent moins fort que je le souhaiterais.

Extérieur et intérieur de la Subaru WRX
Je n'aime vraiment pas le look de cette berline; je préfère de loin le modèle à hayon. En fait, ce n'est pas nouveau : je vous le répète depuis 2008, alors je n'en dirai pas plus ici.

L'habitacle de la Subaru WRX 2013 n'est guère mieux. L'aménagement reste simple, la finition, correcte, et les sièges, adéquats. Enfin, un mot résume le levier de vitesses : affreux.

La Subaru WRX et la concurrence
Dommage de voir que les voitures sport compactes à prix relativement abordable, dont ma chère Golf R, sont une espèce en voie de disparition. Qu'à cela ne tienne, la Subaru WRX 2013 domine ses rivales en termes de ratio puissance/prix, ce qui explique en partie son succès incessant. Parions que la prochaine génération fera baver encore plus les amateurs.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Subaru Impreza 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Subaru Impreza 2013
    Subaru Impreza 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article