Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki Swift+ 2010 : essai routier

Suzuki Swift+ 2010 : essai routier

Pas jeune, jeune mais toujours compétente Par ,

Parfois, il faut se sacrifier pour l'équipe. Disons que vous êtes défenseur au hockey et que votre gardien vient d'arrêter un tir venant de la gauche... avant d'accorder un retour à l'ailier droit adverse qui se trouve soudainement devant un filet désert. Il s'apprête à décocher un puissant lancer frappé quand vous vous jetez au milieu et bloquez la rondelle avec votre cuisse. Ça fait mal, mais vous vous êtes sacrifié pour le bien de l'équipe.

La Swift+ 2010 ne crève pas les yeux, mais son mélange résolument américain-japonais-coréen la rend un peu anonyme, à l'instar de sa jumelle chez Chevrolet. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

En tant que journalistes automobiles, on se sacrifie aussi parfois pour l’équipe. Nous aimons bien sûr nous pavaner en Audi, BMW ou Infiniti, mais il existe une foule d'autres voitures moins luxueuses, moins puissantes, moins équipées et franchement moins intéressantes. Récemment, j'ai eu l'occasion d'essayer une Suzuki Swift+ 2010 (aucun modèle 2011 n'est attendu). J'ai d’abord cru que j'allais souffrir mais, en vérité, elle ne m'a pas fait mal du tout.

J'adore les petites voitures et ma dernière expérience avec une Aveo ou une Swift+ remonte à 2004. Ça fait un bail! Au cours des cinq dernières années, Auto123.com n'a testé la Swift+ qu'à une seule reprise (2009) et l'Aveo, à deux reprises (encore en 2009). Bien que le modèle n'ait pas changé en 2010 et que Suzuki s'apprête à l'abandonner, nous avons cru bon de lui donner une ultime chance.

(Lors du dernier Mondial de l'auto de Paris, j'ai eu un aperçu de la nouvelle génération et je l'ai trouvée fort jolie. J'y reviendrai plus tard.)

La Swift+ 2010 ne crève pas les yeux, mais son mélange résolument américain-japonais-coréen la rend un peu anonyme, à l'instar de sa jumelle chez Chevrolet. Cela ne veut pas dire que la petite Suzuki n'est pas agréable. Au contraire, son humble gabarit en fait un objet de prédilection, au même titre que la lampe reçue en cadeau de votre tante il y a 25 ans ou encore cette vieille chaise berçante que vous gardez sans raison au sous-sol.

La Swift+ se veut un moyen de transport rudimentaire pour ceux qui ne songent qu'à relier deux points sur une carte. À 14 715 $, c'est d'ailleurs l'une des voitures les moins chères au Canada. Le problème, c'est que son look confirme son statut bon marché. Mon modèle d'essai haut de gamme avec boîte automatique et climatiseur valait 17 055 $. Une Ford Fiesta SE 2010 à hayon coûte 19 599 $, ce qui représente une différence considérable de 2544 $.

Mon modèle d'essai haut de gamme avec boîte automatique et climatiseur valait 17 055 $. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)