Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki XL7 2002

Suzuki XL7 2002

Par ,

Bonne surprise en 2002 : Suzuki a tenu compte de la critique et offre une nouvelle version 5 places dans le modèle de base. Elle laisse tomber le siège arrière, gagnant ainsi sur le sens pratique puisque ce siège, difficile d'accès, ne pouvait accommoder que des petits enfants. On ajoute une version luxueuse, la Limited avec sellerie de cuir.

MÉCANIQUE

Le V-6 de 2.7 litres accouplé à une transmission manuelle de 5 rapports ou automatique à 4 vitesses passe de 170 ch à 183 ch. Le XL7 constitue un vrai 4x4 parce qu'il jouit d'une boîte de transfert qui autorise l'utilisation des modes 2 roues, 4 roues motrices et 4 roues motrices bas régime pour les adeptes. Par contre, le passage de 2 roues à 4 roues motrices n'est pas toujours aussi aisé qu'on le prétend : le levier de transfert refuse parfois d'engager les 4 roues en positon HI. Dans de tels cas, il vaut mieux s'arrêter pour effectuer l'opération.

COMPORTEMENT

La vie au quotidien se passe bien avec ce véhicule. Sa tenue de route, mise à part un certain roulis à haute vitesse, est sans reproche; un peu ferme parfois, mais rien pour ennuyer sérieusement conducteurs et passagers. Au démarrage, elle souffre cependant d'un défaut gênant et qui peut devenir agaçant à la longue, voire même dangereux : elle est lente à démarrer! Lente à un point tel qu'on doit s'assurer à l'aide de son rétroviseur qu'il n'y a pas d'autres véhicules qui vous suivent. Il faut franchement écraser l'accélérateur pour avoir une réaction de la mécanique. Certes, la consommation en ville frôlera les 15 litres aux 100 kilomètres. Sur les longs trajets, le XL7 franchit péniblement les 115-120 km/h et se sent plus à l'aise entre 100 et 110. Hors route, c'est une toute autre bête : elle se découvre alerte, forte et capable de grimper et de faire la barbe à des utilitaires intermédiaires chevronnés, et ce sans gêne!