Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Isuzu Rodeo 1998-2002 : occasion

Isuzu Rodeo 1998-2002 : occasion

Un Rodeo usagé se veut robuste et élégant, mais faites preuve d'une très grande vigilance en magasinant Par ,

Un utilitaire sport peut souffrir de plusieurs problèmes et complications en vieillissant. Le poids lourd, l’utilisation hors route et le remorquage peuvent tous entraîner une usure précoce si l’entretien est moindrement négligé. En outre, les réparations sont généralement plus dispendieuses que celles d’une familiale ou d’une mini-fourgonnette.

Isuzu Rodeo 2002

Ainsi, patience et vigilance sont les mots d’ordre quand on magasine pour un VUS usagé. Prendre une décision à la hâte ou oublier de faire une inspection en profondeur peut transformer le rêve en cauchemar.

Pourquoi opter pour un tel véhicule? Plusieurs adorent leur performance, leur robustesse et leurs capacités, indépendamment du terrain et des conditions. Tel était le cas de l’Isuzu Rodeo.

En consultant certains forums de discussion, on se rend compte que sa construction robuste, son solide rouage intégral et sa généreuse garde au sol avaient attiré les acheteurs. Bon nombre d’amateurs du Rodeo disent qu’il excellait hors des sentiers battus, même quand la situation était délicate. Une fois sur le bitume, le roulement plutôt doux, la belle tenue de route et la fluidité de la boîte automatique faisaient plaisir aux propriétaires. Parmi les autres qualités du Rodeo, mentionnons la facilité d’accès et de sortie ainsi que l’espace appréciable.

Bien qu’Isuzu se soit retirée du marché canadien il y a quelques années, le Rodeo a connu une belle carrière. S’opposant aux TrailBlazer, Grand Cherokee et Durango, il était disponible à deux ou à quatre roues motrices, à deux ou à quatre portes de même qu’avec un moteur à quatre ou à six cylindres.

Le V6 de 3,2 litres générait 205 chevaux et son remplaçant de 3,5 litres, 250 chevaux. En début de génération, un moteur à quatre cylindres figurait aussi au menu, mais il n’était définitivement pas recommandé pour le remorquage. L’opinion générale est que le V6 livrait la marchandise en termes d’accélération, bien que sa performance était loin d’être excitante.

Comme plusieurs VUS, le Rodeo se faisait reprocher sa consommation relativement élevée. Avec un modèle 4x4 à moteur V6, attendez-vous à une moyenne de 13 litres aux 100 kilomètres.

Isuzu Rodeo 2002