Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Matrix 2009 : premières impressions

Toyota Matrix 2009 : premières impressions

Par ,

Dévoilée à la presse automobile canadienne en octobre dernier à Cambridge, en Ontario, la nouvelle Toyota Matrix 2009 est attendue chez les concessionnaires en février 2008. C'est donc avec quelques mois d'avance que nous avons pu rouler au volant de la deuxième génération de la Matrix sur le circuit d'essai attenant à l'usine Toyota.

Au premier coup d'oeil, le style plus agressif semble réussi.

Style plus marqué
Ce nouveau modèle, entièrement refondu, accentue le style distinctif de la génération précédente, notamment au chapitre du museau plus marqué en forme de lame de chasse-neige et du profil en coin encore plus accentué. À l'intérieur, c'est le tableau de bord massif et sa console centrale haute qui prédominent. Devant le conducteur, les instruments sont profondément encastrés, une formule qui plaît sans doute aux jeunes automobilistes, mais qui présente le désavantage d'être difficile à dépoussiérer. Si le design du tableau de bord et la qualité apparente des plastiques sont discutables, l'ergonomie est, par contre, bien soignée, les commandes étant faciles à atteindre et à actionner.

À l'arrière, les occupants disposent d'un espace convenable en hauteur et en longueur, et les contre-portes reçoivent, à l'instar de l'avant, un logement moulé pour une bouteille. Évidemment, le style en coin de la carrosserie se traduit par une ceinture de caisse haute, notamment à l'arrière, ce qui pourrait restreindre la visibilité des passagers, notamment des plus petits.

Deux nouveaux moteurs
Sur le plan mécanique, la nouvelle Matrix est animée par deux nouveaux 4 cylindres : le premier, d'une cylindrée de 1,8 litre, développe une puissance de 132 chevaux et produit un couple de 128 livres-pied; pour ce qui est du second, de 2,4 litres, il affiche une puissance de 158 chevaux et un couple de 162 livres-pied. Ces moteurs à double arbre à cames en tête (DACT), à 16 soupapes et à distribution variable double VVT-i, tous deux souples et silencieux, autorisent des accélérations et des reprises convenables. Certes, le 2,4 litres, plus puissant, procure de meilleures sensations; cependant, quand on accélère à la sortie d'un virage en épingle, on ressent un effet de couple dans le volant, une sensation qui pourrait être déstabilisante pour certains automobilistes, notamment sur surface glissante.

Si Toyota a décidé de moderniser les moteurs qui animent la nouvelle Matrix, on ne peut pas en dire autant pour toutes les boîtes de vitesses proposées sur ce modèle. En effet, toutes les Matrix sont livrables de série avec une boîte manuelle à 6 rapports; pour ce qui est de l'automatique, la Matrix de base doit se contenter d'une boîte à 4 rapports. Heureusement qu'une automatique à 5 rapports figure au catalogue pour les versions XR et XRS.

Le moteur de la XRS développe 158 chevaux contre 132 pour celui de la XR.