Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Prius 2008 : essai

Toyota Prius 2008 : essai

Par ,

Respect de l'environnement et gros bon sens

La Toyota Prius est le véhicule hybride le plus vendu au monde. Qu'on aime son style peu orthodoxe ou non, une chose est sûre: elle s'avère fiable et frugale. La crainte souvent annoncée du coût élevé de remplacement de la batterie ne s'est pas matérialisée, même lorsque la Prius est soumise à un usage intensif (un taxi, par exemple).

Toyota a vendu plus d'un million de véhicules hybrides à travers le monde.

Design insolite, dehors et en dedans

Aussi efficace et aérodynamique qu'elle puisse être, la silhouette de la Prius me laisse de glace, même si elle contribue à son fonctionnement économique et silencieux. Mais étant donné que la consommation est aussi réduite et que l'espace intérieur est aussi grand, j'en suis venu à tolérer le design extérieur de la Prius.

Malheureusement, je ne peux en faire autant avec l'aménagement intérieur. Il n'y a pas de tableau d'instruments à proprement parler. Il y a bien sûr un compteur de vitesse numérique et un indicateur de niveau d'essence à la base du pare-brise, en face du conducteur, sans oublier un indicateur de température extérieure -- le tout présenté avec un rétro-éclairage vert et apaisant.

Le bloc central consiste essentiellement en un écran tactile affichant le fonctionnement du système hybride en temps réel et, le cas échéant, les cartes du système de navigation optionnel. À cela s'ajoutent évidemment les commandes du climatiseur et de la radio. Un grand nombre d'entre elles se répètent sur le volant, ce qui fait qu'on peut garder nos deux mains sur ce dernier en tout temps (ou presque).

La Prius offre toutes les commodités d'une berline conventionnelle à prix comparable.

Confort et commodité

Le caractère pratique de la voiture est accru grâce à la banquette arrière rabattable 60/40 qui crée un plancher parfaitement plat derrière les sièges avant. L'aire de chargement qui en résulte est facilement accessible via le grand hayon à l'arrière. Elle est très généreuse (456 litres ou 16,1 pi3), quoique peu profonde.

Le dégagement au niveau de la tête est remarquable, autant à l'avant qu'à l'arrière. J'ai toutefois été fort déçu par le faible espace pour les jambes à l'avant. J'aurais bien aimé avoir quelques pouces supplémentaires pour me délier les jambes. Pourtant, je mesure moins de six pieds. Nul doute que les conducteurs de plus grande taille trouveront ce manque à gagner assez inconfortable, surtout lors des longs voyages.