Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Sequoia 2005 (Extrait vidéo)

Toyota Sequoia 2005 (Extrait vidéo)

Dans la cour des grands Par ,

Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur le Toyota Sequoia.

Dans la cour des grands


Parmi nous depuis un peu plus de quatre ans, le Sequoia présente jusqu'à maintenant un parcours sans faute, qui lui vaut son excellente réputation. Pour preuve, ce mastodonte est le seul de sa catégorie à ne pas avoir été affecté par une campagne de rappel. Véritable réplique aux V.U.S. pleine grandeur domestique, le Sequoia a été le premier véhicule asiatique à oser défier les trois grands (GM, Ford, Chrysler) à leur propre jeu. Il faut cependant savoir que malgré ses origines japonaises, le véhicule a été conçu uniquement par et pour les Américains, et qu'il est assemblé dans l'usine de Toyota en Indiana.

Malgré tous les bons commentaires portés à son sujet, le Sequoia continue sa carrière dans l'ombre de la concurrence américaine. Dans le petit marché québécois, Toyota n'a écoulé que 122 unités de ce modèle en 2003, ce qui en dit long sur sa popularité. Cependant, ce chiffre n'est pas réellement représentatif de la réalité, puisque les habitudes d'achat des Québécois diffèrent grandement de celle du reste des Canadiens et de nos voisins du sud. Mais malgré tout, les ventes en sol québécois du Sequoia ne représentent que 10% de celles des Chevrolet Tahoe/GMC Yukon, qui sont encore et toujours les coqueluches de la catégorie.

Sous sa forme actuelle, ce lutteur sumo japonais ne lui reste que quelques années à vivre. Il devrait d'ailleurs être entièrement revu pour 2007, soit en même temps que ses rivaux vendus chez GM. Cependant, pour ne pas perdre la face et pour mieux s'adapter à un marché qui, contre toute logique, continue à prendre de l'expansion, la version 2005 nous arrive cette année avec plusieurs modifications, qui lui sont fort précieuses.

Design et architecture

Comme c'est le cas avec tous les V.U.S. pleine grandeur actuellement commercialisés, le Sequoia est directement dérivé d'une camionnette provenant du même constructeur. Chez Toyota, c'est le Tundra qui a servi à sa conception. En plus d'utiliser le même châssis autonome à échelle, on y retrouve les mêmes composantes de carrosserie à l'avant du pilier A, des organes mécaniques similaires ainsi qu'une planche de bord qui ne peut cacher ses origines.

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
Évidemment très imposant, le Sequoia est en revanche plus discret que la concurrence, grâce à ses lignes anonymes, qui le sont même trop au goût de certains. En fait, n'étant pas un fervent amateur de ce type de véhicule, j'ai personnellement apprécié les lignes sobres et discrètes, mais tout de même élégantes, du modèle Limited mis à notre disposition. Elles ne sont cependant pas aussi machos que celles d'un GMC Yukon Denali, vendu approximativement au même prix. Et tout le problème est là, puisque les acheteurs de ces grosses pointures désirent généralement qu'on les remarque et qu'on reconnaisse leur statut social.

En 2005, le Sequoia reçoit plusieurs modifications esthétiques lui donnant légèrement plus de caractère. Elles se remarquent tout d'abord par une grille de calandre plus imposante désormais ornée d'une seule barre transversale chromée, qui vient du même coup s'intégrer parfaitement au pare-chocs, lui aussi redessiné. Aussi, on retrouve de nouveaux feux avant et arrière, ainsi que de très belles jantes en alliage de 17 pouces de couleur graphite, qui équipent également la camionnette Tundra en version Limited.