Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 : essai routier

Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 : essai routier

Vous n'oublierez pas son nom Par ,

Il ne s'en vend certes pas autant que des Corolla, mais les gros VUS demeurent populaires et celui de Toyota vise dans le mille.

Laissez-moi vous le présenter...
On ne mentionne pas souvent le Toyota Sequoia lorsqu'on parle de la gamme de véhicules du constructeur japonais. En fait, quand j'ai dit à une amie que je l'essayais pendant une semaine, elle m'a répondu : « Un Toyota quoi? » Je ne la blâme pas; après tout, on en voit si peu sur nos routes. Ce n'est pas comme la Corolla, le RAV4 ou même la Prius.

Quoi qu'il en soit, certaines familles ou personnes ont encore besoin d'un gros utilitaire pour s'acquitter de leurs tâches quotidiennes. Croyez-moi, celles qui feront connaissance avec le Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 ne l'oublieront pas de sitôt!

Ce modèle haut de gamme affiche un prix de base de 67 140 $ et renferme des commodités telles que des sièges en cuir, une luxueuse chaine audio JBL, un lecteur DVD et plus encore. Si vous préférez, la version d'entrée de gamme SR5 5,7L est à vous pour aussi peu que 51 890 $.

Grimpez à bord, littéralement
Dieu merci, le Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 comprend des marchepieds latéraux; autrement, je ne sais pas comment j'aurais pu monter à bord de la cabine. Celle-ci se trouve assez haute, ce qui a néanmoins l'avantage d'offrir une vue dominante de la route une fois au volant.

Sept personnes peuvent y prendre place et apprécier l'omniprésent cuir beige sable raffiné, sans parler de l'ambiance sereine. Pourquoi pas huit? Eh bien, cette version du Sequoia remplace la banquette médiane (moins luxueuse) par deux sièges capitaine.

J'adore conduire, mais je dois avouer que ces derniers offrent énormément de confort et de détente lors des longs trajets. Avec un film dans le lecteur DVD, je suis aux anges. Dommage qu'on ne puisse pas conduire et se la couler douce à l'arrière en même temps!

Trois rangées
Quand on parle d'une troisième rangée de sièges, il est souvent question de la facilité d'accès. Grâce à un levier, le baquet de deuxième rangée se replie sur lui-même et coulisse vers l'avant, ce qui crée un généreux corridor pour se glisser à l'arrière.

De plus, contrairement à un aréna où les meilleures places sont les plus rapprochées, le Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 fait vivre de beaux moments à tous les passagers, où qu'ils soient assis. Ça vaut autant pour les adultes que les enfants.

L'art de bien voir
Étant donné sa corpulence, le Toyota Sequoia propose différentes solutions pour nous aider dans nos manœuvres de recul et de stationnement. Par exemple, un sonar utilise des capteurs (un à chaque extrémité) pour émettre un signal auditif lorsqu'on se rapproche d'un objet. Si ça vous agace, vous avez le loisir de le désactiver.

Quant à la caméra de recul, elle rend de précieux services quand des petits objets ou même des personnes se trouvent derrière le véhicule, hors de notre champ de vision.

C'est un départ!
Chaque Toyota Sequoia 2013 est alimenté par un V8 i-FORCE de 5,7 L qui génère 381 chevaux et 401 livres-pied de couple. Comme vous vous en doutez sûrement, je n'ai jamais manqué de puissance au moment d'enfoncer l'accélérateur.

La boîte automatique à six rapports qui accompagne ce moteur obéit à nos moindres commandes, et ce, sans broncher. Quel beau duo!

Une soirée bien arrosée
On le sait, une grosse cavalerie s'abreuve d'une grosse quantité d'essence. Dans le cas du Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013, sa consommation en ville s'élève à pas moins de 17,2 L/100 km, contre 11,9 L/100 km sur l'autoroute. J'ai finalement obtenu une moyenne de 15,2 L/100 km. C'est beaucoup, mais il faut s'y attendre.

Toyota a déjà offert un V6 dans le passé, mais le V8 s'est imposé avec sa combinaison de performance et d'économie de carburant. Sachez par ailleurs que, contrairement au Toyota Highlander, le Sequoia n'est pas disponible en version hybride. Peut-être que ça viendra, qui sait? Croisons-nous les doigts.

Refroidir les ardeurs
Ralentir un véhicule qui pèse 2 714 kilos (5 985 livres) demande d'excellents freins. Ceux du Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 permettent de s'immobiliser assez rapidement grâce à des disques ventilés aux quatre roues, à une assistance au freinage et à un répartiteur électronique de force de freinage.

Gros, mais pas paresseux
Pour ce qui est de la performance du Sequoia à quatre roues motrices temporaires, je suis impressionnée. Oui, il est costaud, mais on ne le sent pas paresseux ni maladroit dans ses déplacements. D'ailleurs, le même constat s'applique aux autres modèles volumineux de Toyota, dont la camionnette Tundra, la minifourgonnette Sienna et le multisegment Venza. La servodirection à crémaillère du Sequoia le rend étonnamment agile sur la route ainsi que dans les cours de stationnement.

Cet essai routier du Toyota Sequoia Platinum 5,7L 2013 a originalement été publié sur Auto-Venus.com.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Toyota Sequoia 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Toyota Sequoia Platinum V8 5.7L 2013
    Toyota Sequoia Platinum V8 5.7L 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article