Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Tacoma Cabine Accès 4x2 SR5 2012 : essai routier

Toyota Tacoma Cabine Accès 4x2 SR5 2012 : essai routier

Le souverain Par ,

Le Ford Ranger est mort! Vive le Toyota Tacoma! Le Ranger a connu une mort lente, peut-être, mais pas douloureuse. En effet, même s’il a survécu, pratiquement inchangé pendant près de 20 ans, il se vendait toujours très bien. Mais son glas avait sonné.

Ironiquement, l’extinction du légendaire Ranger coïncide avec le renouveau de son ennemi juré, le Tacoma. En 2005, Toyota a détrôné Ford sur le marché américain des camionnettes compactes. Même si le Ranger a concédé sa place au sommet, il a tenu bon sur la deuxième marche du podium. Deux fois moins populaire que le Tacoma; le Nissan Frontier complétait le trio de tête.

Traditionnel, mais accompli
Amateur confirmé de camionnettes depuis longtemps, j’ai toujours eu un faible pour le Ford F-150 pleine grandeur et le Tacoma compact. En réfléchissant à la note que j’allais donner au petit Toyota, j’ai réalisé que je l’aime non pas pour ce qu’il est, mais bien pour ce qu’il n’est pas…

En effet, le Toyota Tacoma 2012 n’est ni contemporain, ni raffiné, ni douillet. Il n’a jamais voulu se vanter de technologies dernier cri ou de commodités dignes d’un roi. Bref, le Tacoma relève plus d’une chaise de rotin que d’un La-Z-Boy. Et j’adore.

Le Tacoma s’est taillé une réputation de robustesse et ce dur à cuire se veut le produit le plus fiable de l’énorme catalogue du géant nippon. Il jouit également d’une longue tradition qui remonte jusqu’aux premiers Land Cruiser des années 50 et leurs accomplissements en ont fait de vraies légendes à l'époque. Le Tacoma préserve ce grand héritage.

En manque d’actualisation
Malheureusement, ce respect des traditions est justement là où le bât blesse. J’ai nommé : la boîte automatique à quatre vitesses optionnelle.

Un quatre-cylindres de 2,7 litres anime le Toyota Tacoma 2012 de base, déployant 159 ch et 180 pi-lb de couple. On peut également opter pour un V6 de 4,0 litres et 236 ch. Même s’il bourdonne et se comporte exactement comme un quatre-cylindres des années 70, le 2,7-litres a du cœur au ventre. Il s’associe à une boîte manuelle à cinq vitesses et un entraînement à deux ou quatre roues motrices. Pour 1000 scandaleux dollars de plus, Toyota vous accordera l’automatique à quatre vitesses…

Si la boîte s’avère aussi solide que le reste de la camionnette, elle freine toutefois les ardeurs du 2,7-litres et, comble de malheur, en augmente la consommation! En accélérations ou lors de dépassements, le pauvre moulin fait ce qu’il peut, mais la boîte automatique impose un recul de 2000 tours entre les première et deuxième vitesses. Le rétrogradage forcé? Il faut le forcer. Toyota devrait attribuer un rabais de 1000 $ pour cette option!

Un véritable outil routier
Autrement, je n’ai rien à redire à propos de la suspension, de la direction ou de la tenue de route. Cette incarnation du Tacoma représente un outil de travail qui remplit les devoirs essentiels du transport de charges et du remorquage.

À ce titre, il peut tirer jusqu’à 1 587 kg et transporter une charge de 544 kg dans sa caisse. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de valider ces chiffres, mais le Toyota Tacoma existe depuis si longtemps que ses capacités sont déjà éprouvées.

Un des points forts du Toyota Tacoma 2012? Ses freins. Le quatuor disques avant/tambours arrière convient parfaitement aux activités quotidiennes.

Pas besoin d’enlever ses gants
En parlant d’outils, comme son grand frère le Tundra, le Tacoma s’adresse aux vrais travailleurs (et travailleuses). La plupart des commandes, dont celles de la radio et du climatiseur sont grosses, simples et se prennent bien en main : aucun tour d’adresse requis. Pour l’année modèle 2012, Toyota a repensé le groupe d’instruments et inclut un nouveau volant rappelant celui d’une voiture.

J’ai essayé le modèle Cabine Access, qui troque la banquette arrière pour des strapontins. Ces tablettes rabattables pour humains ne devraient servir idéalement qu’à dépanner, car seul un enfant y serait à l’aise.

À l’avant, les baquets sont corrects, sans plus. Ils n’offrent pas de soutien pour les cuisses et ne s’avèrent pas particulièrement confortables non plus. J’ai aussi eu de la misère à trouver une bonne position de conduite. D'expérience, il s’agit là d'une situation courante avec les produits Toyota depuis un certain temps.

La référence
Le Toyota Tacoma 2012 constitue LA référence en matière de camionnettes compactes et intermédiaires, actuelles et futures. Toutefois, le Tacoma ne gagnera jamais la guerre des prix. Vers la fin, on pouvait mettre la main sur un Ford Ranger pour beaucoup moins que 15 000 $. Il s’agissait en fait d’un des nouveaux véhicules les plus abordables sur le marché. D’où sa popularité.

Avec un prix de base de 23 100 $ (25 125 $ pour ma version), le Tacoma n’attirera pas autant d’acheteurs. Les Chevrolet Colorado et Nissan Frontier, qui demandent 24 045 $ et 24 478 $, respectivement, connaîtront peut-être un essor avec la disparition du modèle « bon marché ». Tout dépendra des rabais offerts par les constructeurs.

Quant au Toyota Tacoma, il règne en maître sur ce segment, et rien de moins qu’une véritable révolution ne parviendra à le détrôner.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Toyota Tacoma 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Toyota Tacoma Access Cab 2012
    Toyota Tacoma Access Cab 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article