Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Tacoma Cabine Accès 4X4 2011 : essai routier

Toyota Tacoma Cabine Accès 4X4 2011 : essai routier

Une petite camionnette qui offre beaucoup de choix Par ,

Je n'ai jamais vraiment eu besoin d'une camionnette même si ce genre de véhicule permet de transporter beaucoup d'équipement, que ce soit pour le travail ou les loisirs.

Me voici au volant de la Toyota Tacoma 2011, une camionnette compacte/intermédiaire que je trouverais idéale si j'étais moi-même en processus d'achat – assez grosse pour en prendre mais assez polyvalente pour s'acquitter de toutes les autres tâches.

La Toyota Tacoma 2011 offre de l'espace, du choix et une belle économie d'essence. (Photo: Lacey Elliott/Auto123.com)

J'ai eu un peu peur en ouvrant la porte, car la marche est plutôt haute. Toutefois, on peut s'aider en agrippant la poignée de maintien. Moi qui suis de taille moyenne, la facilité d'accès m'a surprise.

La Tacoma propose un moteur à quatre ou à six cylindres, une boîte manuelle ou automatique ainsi qu'une variété de configurations et de cabines. Celle que j'ai essayée (Accès) comprenait des demi-portes arrière à ouverture inversée, alors que la cabine double offre quatre portes pleine grandeur à ouverture standard. Bref, les acheteurs ont autant de choix que s'ils magasinaient pour une grande camionnette.

De série, la caisse mesure six pieds et reçoit une doublure en composite durable qui résiste aux coups et à la corrosion. Un abattant amovible, des crochets de fixation et quatre taquets d'arrimage complètent le tout.

Assise dans le siège du conducteur, je n'ai pas douté une seconde que la Tacoma soit une bête de travail. Aucun autre véhicule que celui-ci ne pourrait justifier une telle abondance de plastique à l'intérieur. Par surcroît, les molettes et commandes de bonne dimension se manipulent aisément, même avec une paire de gants.

Cette machine ne craint pas de se salir. La cabine tout comme la caisse s'avèrent faciles à nettoyer. En revanche, si les autres fabricants m’impressionnent avec la modernité de leurs habitacles, je dois avouer que Toyota traîne de la patte. La Nissan Frontier, une rivale directe de la Tacoma, m'a paru légèrement plus sophistiquée tout en conservant sa vocation utilitaire.

La cabine tout comme la caisse s'avèrent faciles à nettoyer. (Photo: Lacey Elliott/Auto123.com)