Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf R 2012 : premières impressions

Volkswagen Golf R 2012 : premières impressions

Une R limitée Par ,

ARJEPLOG, Suède - Les modèles phares effectuent un grand retour actuellement. Malgré la hausse du prix de l’essence ainsi que les airs désapprobateurs des écolos et des conservateurs âgés envers les modèles sport et haute performance, ces sublimes exemples d’ingénierie connaissent tout un essor, comme l’automobile en général d’ailleurs.

À preuve, il y a à peine deux semaines, j’ai pris la piste au volant de la toute nouvelle Hyundai Genesis Coupé 2013, fraîchement redessinée et survitaminée. Et cette semaine, je me suis envolé pour le nord de la Suède pour faire l’essai de la Volkswagen Golf R 2012, l’Ultime Golf, et pour recevoir quelques leçons de conduite en prime.

Volkswagen Golf R 2012 vue 3/4 avant
Volkswagen lancera officiellement la Volkswagen Golf R le 15 mars prochain. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)

Oui, vous Canadiens friands de Volkswagen, la Golf R, celle qui nous a glissé des mains au cours de ses 4e et 5e générations, débarquera enfin dans le Grand Nord! Comme vous le savez peut-être, les R précédentes étaient accompagnées d’un certain « 32 » décrivant la cylindrée de son V6. La promesse de performances accrues de la part de son moteur de 247 ch, sa transmission intégrale, ses sièges spéciaux, ses freins améliorés, etc., en faisait un modèle particulièrement séduisant. Certaines MKIV et MKV du « marché gris » ont traversé la frontière, mais si vous songez à vous en procurer une, laissez tomber. Je vous conseille de sauter sur la R 2012.

MeilleuRe
La nouvelle R est une créature de rêves érotiques. Le « 32 » a disparu, car le moteur MKVI a troqué deux cylindres et 1,2 litre de cylindrée contre un affriolant turbocompresseur. La puissance grimpe de 9 ch pour atteindre 256 et le couple de 7 lb-pi pour un total de 243. La R a perdu environ 35 kg aussi. Ces chiffres ne renverseront personne, mais celui-ci fera le bonheur des adeptes de l’environnement : sa consommation a chuté de 15 %.

Le 2.0 TSI a donc un charme indéniable. Je n’ai pas pu l’essayer très longtemps dans les rues suédoises, mais j’ai conduit la R, pendant 45 bonnes minutes, l’automne dernier dans le cadre des journées d’essai de l’International Motor Press Association et, entre les deux, j’ai pu deviner sa nature. D’abord, les reprises sont impressionnantes. Le 2.0T a tout l’éveil d’une proie prête à déguerpir à la moindre menace. La sublime courbe de couple commence juste au-delà de 2000 tours et vous collera un sourire aux lèvres jusqu’à 5000 tours et plus. Peu après, la cavalerie complète sonne la charge.

La R semble beaucoup plus rapide que sa fiche technique ne le laisse croire : attendez-vous à bondir de 0 à 100 km/h en 5,8 secondes.

Ensuite, la boîte manuelle à six vitesses (pas de DSG au Canada), super agréable à manier, s’avère fabuleusement fonctionnelle et gratifiante. Le travail facile et léger de l’embrayage rehausse la satisfaisante expérience de conduite, un art qui se perd malheureusement. Même chaussé de massives bottes d’hiver, j’arrivais à faire le pointe-talon : avec la R, on n’a pas d’excuse!

Volkswagen Golf R 2012 vue 3/4 arrière
La R semble beaucoup plus rapide que sa fiche technique ne le laisse croire : attendez-vous à bondir de 0 à 100 km/h en 5,8 secondes. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)