Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen GTI 2009 : essai routier

Volkswagen GTI 2009 : essai routier

Perpétuer une tradition Par ,

Depuis plus de 33 ans, on associe la GTI aux passionnés de conduite automobile. Véritable icône dans l’industrie, elle demeure encore aujourd’hui une joueuse incontournable dans la catégorie des petites voitures assez performantes. On peut dire que la GTI est la première dans sa catégorie et qu’elle en forgea les critères.

La GTI s’établit comme un véhicule accompli ayant atteint sa maturité.

Les 33 dernières années ont grandement modifié le parc automobile, ce qui fait que de nos jours, la compétition joue férocement. Peu importe les autres, je reste un fervent défenseur et amateur de la mince ligne rouge cerclant la calandre, indicatrice de véritable plaisir de conduire à bas prix. J’admets même avoir signé un contrat en 1998, qui me permit d’obtenir les clés du petit jouet de l’époque.

La GTI représente ni plus ni moins une Rabbit injectée d’adrénaline. On ne se surprend donc pas qu’elles se ressemblent beaucoup. En version deux portes, comme celle de mon essai, elle affiche plus de caractère qu’en version cinq portes. En matière de style, elle paraît figée dans le temps avec une lente évolution, elle vieillira bien comme ses prédécesseures. D’ailleurs, la prochaine génération, déjà disponible en Europe, va dans le même sens.

Wirklich Deutsch
On retrouve peu de surprises à l’intérieur, esthétiquement identique à la Rabbit. Cependant, on constate la même rigueur froide typique des Allemandes. Pour nous faire comprendre que l’on se trouve bel et bien dans une GTI, Volkswagen a ajouté certains accents distinctifs comme des surpiqûres, quelques touches d’aluminium brossé, un volant sport et des sièges plus enveloppants.

Des matériaux souples, des plastiques de bonne qualité ainsi que des sièges avant très confortables, perpétuent la qualité de finition. La position de conduite pratiquement idéale, nous assure une situation de contrôle en tout temps. La configuration haute du tableau de bord donne un accès facile aux commandes. Toujours en matière d’accès, celui des places arrière se complique, mais une fois assis, on s’y sent à l’aise. Pour ceux qui ont besoin régulièrement des places arrière, on peut se procurer une GTI version cinq portes.

Des matériaux souples, des plastiques de bonne qualité et des sièges avant très confortables, perpétuent la qualité de finition.