Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Jetta 2.5 2006

Volkswagen Jetta 2.5 2006

Plus grande, mais meilleure? Par ,

Plus grande, mais meilleure?

Quand il est question de la nouvelle Volkswagen Jetta 2006, on dirait que tout le monde veut se joindre à la conversation. L'autre jour, à l'épicerie,
Je crois que la Jetta s'est avancée de quelques pas dans la mauvaise direction mais aussi de plusieurs pas dans la bonne direction. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
j'étais au cellulaire et quelqu'un à côté de moi m'a entendu parler de la Jetta. Après avoir raccroché, il m'a demandé ironiquement: «Qu'est-ce que vous pensez de la nouvelle Volkswagen Corolla?» Je n'ai pas particulièrement apprécié sa remarque, mais je suis d'accord pour dire que le design de la nouvelle Jetta fait un peu penser à sa rivale de Toyota.

Puisque cette chronique est la mienne, à moi de vous faire savoir ce que j'en pense. D'une certaine façon, je crois que la Jetta s'est avancée de quelques pas dans la mauvaise direction (ceci venant d'une amateure convertie à Volks), mais aussi de plusieurs pas dans la bonne direction. En regardant au-delà du look extérieur, dont je ne suis
La calandre au fini chromé ainsi que les phares halogènes à double réflecteur avec lentilles claires et légères créent un faciès attrayant. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
pas une admiratrice, on se rend compte que l'intérieur - et le dessous! - de la Jetta sont ses points forts.

En termes d'esthétique, si je me place dans la peau d'un acheteur potentiel qui désire un peu plus d'audace que la majorité des berlines compactes à quatre portes, la Jetta est un bon choix. La calandre au fini chromé ainsi que les phares halogènes à double réflecteur avec lentilles claires et légères créent un faciès attrayant qui ne peut être mépris pour celui d'une Corolla. De plus, l'extérieur présente des boîtiers de rétroviseurs de couleur assortie à la carrosserie, deux embouts d'échappement chromés de même que des pare-chocs et des jupes avant et arrière de couleur assortie à la carrosserie qui, ensemble, rehaussent l'allure de la voiture.

À l'intérieur, par contre, le design m'apparaît sobre. Trop sobre. En fait,
Le design intérieur m'apparaît sobre. Trop sobre. En fait, c'est un des aspects qui me poussent à dire que la Jetta a fait quelques pas en arrière. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
c'est un des aspects qui me poussent à dire que la Jetta a fait quelques pas en arrière. Je ne trouve aucun mot pour décrire l'habitacle; je baille d'ennui, c'est tout. On ne retrouve vraiment aucun accent intéressant ni de garniture de tableau de bord qui me ferait dire «oooh!» au lieu de «bof!». Il n'y a même pas de fini chromé autour des cadrans, ce qui aurait rendu l'intérieur un peu plus branché et moderne.

Sur une note positive, je dois avouer que, à l'instar de l'ancienne génération, la nouvelle comprend des boutons et des commandes qui sont tous bien identifiés et faciles à trouver; leur disposition est de plus simple et dégagée. Je ne me sens jamais perdue quand je m'assois la première fois dans un nouveau modèle de Jetta; c'est parfait parce que la dernière chose que je veux faire, c'est de passer des heures à configurer les commandes et à jouer avec les réglages ou, pire encore, de recourir au manuel du propriétaire pour trouver la réponse à mes questions. Je vous avoue que les constructeurs automobiles semblent parfois faire exprès pour nous mêler, et ce, simplement dans le but d'étaler leurs technologies
La nouvelle Jetta est considérablement plus grande que l'ancien modèle. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
dernier cri. La plupart du temps, cela ne fait que m'enrager au lieu de m'impressionner.

Or, la nouvelle Jetta m'impressionne assurément par une chose: son gabarit. Elle est considérablement plus grande que l'ancien modèle, principalement à cause de ses dimensions extérieures accrues: 177 mm ont été ajoutés à la longueur hors tout et 25 mm à la largeur. Il va sans dire que le dégagement intérieur additionnel augmente le confort des passagers. Le scénario se répète à l'arrière, où le coffre peut maintenant contenir 453 litres de chargement - un volume comparable à celui de plusieurs berlines intermédiaires. Mais attendez une minute! La nouvelle Jetta n'est plus une compacte; elle se classe dorénavant parmi les intermédiaires en raison de son habitacle qui affiche seulement un pied cube de moins que la Passat de l'année dernière. L'espace supplémentaire m'a facilité la tâche quand est venu le temps d'embarquer tous mes sacs d'épicerie sur la banquette (j'avais déjà utilisé le coffre pour d'autres boîtes).