Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Passat TDI Highline 2015 : essai routier

Volkswagen Passat TDI Highline 2015 : essai routier

Le mélange parfait Par ,

Mon père adore sa Jetta TDI 2013. Chaque jour, il me dit à quel point il aime la conduire et est content de l’avoir. Ça me réjouit, parce que c’est principalement à cause de moi qu’il l’a achetée. Il est tombé en amour avec la boîte DSG, la faible consommation du TDI et l’expérience de conduite en général. La Jetta est à la fois sportive et pratique – un mélange parfait. 

On peut en dire autant de certains autres modèles au sein de la gamme, comme me l’a démontré mon essai routier de la Volkswagen Passat TDI Highline 2015. Cette berline intermédiaire possède toutes les mêmes qualités que la Jetta, mais offre un peu plus d’espace et des matériaux de plus grande qualité.

La meilleure version
Bon, il faut dire que j’ai testé une version haut de gamme Highline TDI, qui se vend à partir de 33 895 $. Elle comprenait le fabuleux moteur turbodiesel à injection directe de 2,0 L de Volkswagen, qui développe une puissance de 150 chevaux et un couple de 236 livres-pied, de même que l’excellente boîte à double embrayage à 6 rapports que papa aime tant. Cette dernière est un pur délice – tellement douce, efficace et intuitive qu’on s’amourache d’elle et qu’on ne veut plus rien savoir des automatiques ordinaires.

Le moteur n’est évidemment pas ce qui fait de la Passat TDI Highline la meilleure version disponible. Ce sont plutôt des caractéristiques et des commodités telles que des roues de 18 pouces, des sièges en cuir, un pommeau de levier de vitesses et une poignée de frein à main également en cuir, des garnitures en ronce de noyer d’automne, un écran tactile de 6,5 pouces, une chaîne audio Fender, une caméra de recul et même des plaques de seuil de portières en aluminium avec l’inscription « Passat ». 

Voilà le summum. Si vous pouvez vous contenter de moins, je suis pas mal certaine que même la version de base Trendline (sans diesel) vous satisfera. Elle débute à seulement 23 975 $, soit une différence d’environ 10 000 $. Pensez-y.

Le combo TDI-DSG sur la route 
La version choisie ne semble pas avoir vraiment d’importance quand on peut compter sur le combo TDI-DSG. Ainsi équipée, la Volkswagen Passat s’avère géniale à conduire.

J’ai souvent utilisé la Jetta de mon père. Je suis habituée à son caractère et à son gabarit. En prenant place dans sa grande sœur, la seule différence que j’ai notée est l’habitacle plus spacieux : je me suis sentie un peu plus perdue à bord de la Passat et pas aussi bien entourée. Au niveau de la conduite, par contre, elles sont quasiment identiques.

Oubliez la course automobile ou même les virées endiablées sur les routes sinueuses, car la Passat préfère de loin les longues balades décontractées sur l’autoroute. Bien qu’il y ait un bouton « S » (sport) sur le levier de vitesses pour rendre l’accélérateur et la boîte DSG un peu plus dynamiques, l’idée avec cette voiture est de se la couler douce dans la vie de tous les jours et d’éviter de dépenser une fortune à la pompe. 

Attardons-nous à l’habitacle…
L’intérieur de la Volkswagen Passat TDI est vraiment grand. Les sièges avant, larges et confortables, laissent beaucoup d’espace pour les coudes. La très sobre disposition du bloc central et des cadrans se veut typiquement allemande et j’adore ça. 

À l’arrière, mon fils avait amplement la liberté de bouger ses jambes et ses bras dans son gros siège d’auto Britax. Je pouvais avancer le siège devant lui suffisamment pour qu’il ne le frappe pas avec ses pieds, même si une personne me servait de copilote.

Une des choses que j’ai le plus aimées, c’est le système de son Fender. Peut-être pas autant que dans la Beetle (il a surtout été conçu pour la coccinelle et son toit en forme de dôme), mais presque. Je raffole de conduire en écoutant de la musique! 

L’attrait du diesel 
À une époque où les consommateurs nord-américains sont de plus en plus préoccupés par l’économie de carburant, les moteurs diesel grimpent en popularité et leur prix se justifie. La Jetta de mon père ne brûle en moyenne que 5,5 L/100 km, ce qui est malade, même s’il roule principalement sur l’autoroute. Avec la Passat TDI, je n’ai pu faire mieux que 6,2 L/100 km, mais c’est parce que je m’en suis servie pour de courts trajets et de façon sporadique.

À mon avis, le fait qu’un seul plein de réservoir permette de voyager sur 900 kilomètres et plus est assez pour justifier le supplément à l’achat qu’exige le TDI. S’agit-il du meilleur moteur diesel sur le marché? Il faudrait organiser un nouveau match comparatif pour en avoir le cœur net, mais Volkswagen part sans contredit avec une longueur d’avance. Son expertise dans le domaine est inégalée. 

Personnellement, la Volkswagen Passat TDI 2015 est un peu trop grosse pour mes besoins, alors j’opterais pour une Jetta ou encore une Golf (Sportwagon!!!). Si vous recherchez une voiture intermédiaire très avare de carburant et agréable à conduire à tous les niveaux, mettez-la au sommet de votre liste.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Passat 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Volkswagen Passat Highline 2015
Volkswagen Passat Highline 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Volkswagen
2015 Volkswagen Passat pictures