Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Volkswagen Tiguan 2019 : Plus américain que ça…

Depuis ses débuts en 2007, le VUS Tiguan de Volkswagen est devenu une présence incontournable sur le marché des VUS compacts – même si le modèle est rendu tellement plus grand qu’il ne correspond plus totalement aux critères de ce segment. Il faut savoir d’ailleurs que le Tiguan a été complètement repensé pour l’Amérique du nord pour 2018, prenant au passage des dimensions accrues. Et voilà que le VUS a été le modèle le plus vendu de Volkswagen au Canada cette même année.

Pour cette année 2019 les changements ne sont pas flagrants dans ce Tiguan très américanisé.  

Classique et fonctionnel
Le Tiguan fait partie de ces véhicules qui savent allier le confort de la conduite aux fonctionnalités. Et bien qu’il répondre présent là où l’attend, il est assez évident que la fougue du véhicule a été sacrifié pour un peu plus d’espace.

Photo : D.Boshouwers

Comme mentionné, le Tiguan n’a pas reçu d’énormes changements pour 2019. On les retrouve principalement dans les options et les niveaux de finitions.

Effectivement, trois versions sont disponibles pour cette nouvelle année : Trendline, Comfortline et Highline. Le Tiguan avait déjà été agrandi pour 2018 et il est à présent livré avec des roues de 17 pouces en aluminium qui atteindront les 18 pouces pour la version Highline.

On retrouve avec la première finition des phares de jour à DEL et des rétroviseurs électriques et chauffants. On pourra obtenir un bon nombre de fonctionnalités en optant pour les finitions plus onéreuses, comme par exemple, l’entré sans clé avec démarrage par bouton-poussoir ou encore des essuies-glace détecteur de pluie pour la Confortline. Pour la version Highline on peut profiter de phares avant adaptatifs à DEL, des phares avec éclairage dynamique dans les virages ou encore du démarrage à distance.

La cabine
A l’intérieur, c’est sans très grande surprise que cette Volkswagen fait dans le Volkswagen. On reste dans le classique et le fonctionnel sans que ce soit particulièrement chic. Je peux dire que l’habitacle est plutôt bien aménagé et que les matériaux utilisés sont doux et mis en valeur par le grand toit panoramique (d’office sur la version Highline et en option sur la Confortline).

Photo : D.Boshouwers

Le Tiguan vient de série avec des sièges en tissu qui sont réglables manuellement. Il faudra opter pour l’une des deux autres versions pour obtenir des sièges électriques à huit réglages assistés en similicuir ou en cuir pour l’Highline.  

Une paire de ports USB a été mise en place à l’avant de véhicule ainsi que des boutons simples d’utilisation. Les sièges chauffants arrivent de série à partir de la finition Comfortline et un volant chauffant est lui disponible mais seulement sur la garniture Highline.

Une chaine stéréo à six haut-parleurs et un écran tactile de 6,5 pouces disposant d’Apple CarPlay et d’Android auto sont livrés de série dans la Volkswagen Tiguan 2019.  

J’apprécie énormément le système d’infodivertissement de Volkswagen que je trouve élégant avec ses boutons tactiles intégrés à l’écran de verre sur le Tiguan. Plus que ça, le menu est facilement navigable car très intuitif. L’écran de série est, de notre point de vue gâté en 2019, un peu petit, et heureusement qu’à partir de la version Comfortline on a droit à un écran de 8 pouces, en plus d’un système de reconnaissance de la voix.  La version Highline reçoit, quant à elle, un système audio Fender à neuf haut-parleurs.

Photo : D.Boshouwers

Une troisième rangée pas pour tout le monde  
La Tiguan de Volkswagen peut accueillir jusqu’à sept passagers selon l’option choisie. Mais comme tous les véhicules à trois rangés, des concessions ont dû être faites au niveau de l’espace, notamment à l’arrière.

Concrètement, comme on s’y attendait pour un 7 places ou plutôt un 5 plus 2, la troisième rangée ne convient aucunement à des adultes. Avant d’opter pour ce véhicule, il vaut la peine d’analyser si sept places sont vraiment nécessaires pour vous, tout en prenant en compte le fait que l’espace de chargement est réduit à cause des mécanismes supplémentaires qui surélève le plancher.

Le Tiguan peut bénéficier d’un éventail de fonctions d'assistance à la conduite sauf qu’une grande partie de ces fonctionnalités ne sont disponibles que dans les niveaux de finition supérieurs. On retrouvera tout de même quelques fonctionnalités dans les versions d'entrée de gamme.

Pour le Confortline c’est un peu plus fourni avec l’assistant avant avec freinage automatique d’urgence, la surveillance piétons, la détection des angles morts avec avertissement de circulation arrière. On retrouvera l’aide au stationnement et des options disponibles comme la vue d’ensemble 360° pour le Highline.

Photo : D.Boshouwers

Le Tiguan Highline qu’on m’a prêté pour la semaine était décoré de l’ensemble R-Line, un ajout purement esthétique qui réussit quand même à donner un peu plus de verve au VUS. Par contre à vous de décider si cela en vaut le cout supplémentaire de 1960 $. Parmi les ajouts, on compte des pare-chocs et une calandre distincts, des roues de 19 pouces et des seuils de porte en aluminium garnis de l’insigne R-Line.

Côté mécanique
Tous les modèles Tiguan disposent d’un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 184 chevaux et 221 lb-pi de couple. On compte aussi sur une transmission automatique à huit rapports.

Par défaut la version Trendline vient avec un système de traction avant, mais le système de traction intégrale 4Motion de Volkswagen est optionnel pour cette version et est inclus de série dans les Comfortline et Highline. Comme toujours, il y a de ceux, même au Canada, qui ne croient pas en la nécessité d’avoir ce genre de système, mais les chances sont bonnes qu’à un certain moment donné cet hiver, vous serez assez content de pouvoir compter dessus – ou bien vous sentirez un certain regret de ne pas avoir coché cette option.

Photo : D.Boshouwers

Les modèles à traction avant sont évalués à 10,7 l / 100 km en ville  et 8,0 l / 100 km sur autoroute, tandis que la version à traction intégrale donne des résultats un tout petit peu plus élevés (11,0 l, 8,1 l). Pour ma part, mon résultat combiné après une semaine à bord de la version Highline R-Line avec le système 4Motion était 12,8 l /100 km.

Sur la route
Essentiellement, la conduite du Tiguan peut plaire à une clientèle peu exigeante. Elle est confortable et plus ou moins conforme à ce que l’on attend d’un véhicule de ce type. J’ai trouvé qu’elle manque de précision lorsque les choses sérieuses commençaient et qu’il faut atteindre que la boite automatique monte dans les rapports. Et ce nouveau Tiguan plus imposant affiche plus de roulis que la plupart de VUS de la même taille ; c’est ce qui lui dessert ici.

Elle reste maniable de manière générale. Le modèle à quatre roues motrices obtient une très bonne note pour appréhender les routes difficiles parsemées de nids-de-poule.

Si vous appréciez les pédales de frein progressives mais fermes comme on les aimaient tant sur certains anciens modèles de Volkswagen, passez votre chemin. Ici, la pédale de frein est douce mais n’a rien de vraiment ferme.

Photo : D.Boshouwers

Si vous être décontracté au volant et que le roulis et l’accélération anémique du Tiguan vous importe peu, alors ce véhicule pourra vous plaire. Il reste une très bonne option pour ceux qui veulent économiser (un peu) sur la facture d’essence et qui n’attendent pas forcément de fortes sensations.

Prix
On commence à 29 225$ pour le Trendline qui augmente jusqu’à 31 475 $ avec le système 4Motion. Le modèle Comfortline commence à 34 675 $ et le Highline à 39 575 $. Comme mentionné, pour l’ensemble R-Line on doit ajouter un autre 1960 $.

S’il y a beaucoup de chose à apprécier chez le Tiguan comme sa taille généreuse et son confort, il y a aussi de nombreux éléments que l’on apprécie un peu moins. On a tendance d’ailleurs à être moins sévère à son égard si on l’on le considère comme un grand cinq places plutôt qu’un sept places handicapé. Le moteur quatre cylindre de deux litres est décevant, on ne se le cachera pas ; on aurait aimé plus de punch. De plus, l’amplitude de la concurrence dans ce segment est telle que renouveler le modèle plus souvent sera la seule issue pour rester en lice.
 
On aime

-    Sièges confortables
-    L’habitacle et le système multimedia sont simples et efficaces
-    Prix raisonnable pour un modèle de cette taille

On aime moins

-    La troisième rangée trop étroite
-    L’espace de chargement restreint
-    La conduite peu vigoureuse
-    Des freins mous

Photo : D.Boshouwers
Photo : D.Boshouwers

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Tiguan 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Volkswagen Tiguan 2019
volkswagen tiguan 2019
Volkswagen Tiguan 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos du Volkswagen Tiguan 2019