Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Touareg Highline 3.6 2011 : essai routier

Volkswagen Touareg Highline 3.6 2011 : essai routier

Deuxième bon coup! Par ,

En 2006, un Touareg V10 TDI remorque un Boeing 747-200 de 155 tonnes sur 150 mètres pour les besoins d’une campagne publicitaire. Cette performance vaudra au plus gros utilitaire de Volkswagen le record du monde de la plus lourde charge tractée par un véhicule de tourisme. Pas étonnant qu’on en parle comme s’il s’agissait d’un poids lourd!

Le Volkswagen Touareg combine un niveau de confort élevé, un comportement routier sûr, un design moderne, une finition soignée et des capacités hors-route indéniables. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

Cette métaphore peut aussi s’expliquer autrement. Car depuis qu’il a été introduit, en 2002, le premier utilitaire moderne du constructeur de Wolfsburg a été vendu à plus de 500 000 exemplaires un peu partout sur la planète. Un exploit que le fabricant compte surpasser avec sa seconde génération de Touareg lancée cette année.

Concurrents divers
Le Touareg est un utilitaire haut de gamme. Il combine un niveau de confort élevé, un comportement routier sûr, un design moderne, une finition soignée et des capacités hors-route indéniables -- qui demeurent très souvent sous-exploitées.

Ce véhicule s’oppose donc à une grande diversité de rivaux. Des véhicules aussi disparates que le BMW X5, les Acura ZDX et MDX (selon qu’on préfère 5 ou 7 places) et même le Buick Enclave. Il ne faut pas oublier non plus ses deux «cousins» allemands, assemblés dans la même usine de Bratislava, en Slovaquie, et qui partagent son architecture: l’Audi Q7 et le Porsche Cayenne.

Un Cayenne? Absolument. Pour un prix à peu près égal, on a le choix entre le Touareg Execline, le modèle haut de gamme, et le Cayenne de base. Deux véhicules bâtis sur une plateforme similaire avec un V6 de 3,6 litres similaire.

Renouvelé pour 2011
Pour 2011, le Touareg affiche une apparence renouvelée. Or, si la forme effilée demeure reconnaissable, malgré des millimètres gagnés en longueur, en largeur et en hauteur, c’est plutôt dans le détail des traits et des attributs décoratifs qu’on dénote la différence. Car, en soi, les millimètres additionnels ne signifient pas grand-chose.

Les passionnés de la marque reconnaîtront sans doute le «visage» de l’actuelle Scirocco, un coupé sport réservé au marché européen (snif!). Les proportions sont différentes, évidemment, mais le style net et linéaire de la calandre, encadrée par des phares en forme de trapèze, rappelle indéniablement l’élégant coupé.

Le Volkswagen Touareg adopte des traits nouveaux en 2011, qui n’enlève rien à son élégance proverbiale. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)