Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volvo XC60 3.2 AWD 2010 : essai routier

Volvo XC60 3.2 AWD 2010 : essai routier

Un négligé qui se distingue Par ,

Il est souvent bien difficile de s’y retrouver avec tout ce remue-ménage dans l’industrie automobile. Même un journaliste comme moi a de la difficulté à suivre les actions et transactions de chaque compagnie.

Si vous êtes du type entrepreneur et que votre rêve ultime correspond à produire ou à commercialiser des automobiles, les conditions n’ont jamais été aussi favorables. En ramassant quelques milliards dans le fond de vos coffres, vous pourriez mettre la main sur un fabricant de voitures bien établi mais en difficulté pour une somme ressemblant à l’aubaine du siècle.

Le Volvo XC60 2010 représente ce que l’on obtiendrait en passant tous les modèles de la compagnie au malaxeur!

C’est le cas de Volvo, un fabricant qui ne savait plus où donner de la tête après que Ford l’ait soumis au plus offrant en compagnie de plusieurs autres divisions. Récemment devenu la propriété officielle du groupe chinois émergent Zhejiang-Geely, le petit Suédois se trouve aujourd’hui en bien meilleure position pour étoffer son catalogue de produits.

N’allez pas croire que ces rachats sont mauvais; pour la plupart, l’acheteur possède suffisamment de ressources pour perpétuer le succès de «l’acheté» tout en utilisant la technologie de ce dernier pour faire avancer sa propre gamme de véhicules.

Design clair
Le nouveau-né de la famille Volvo pourrait bien s’avérer le meilleur des 15 dernières années. En fait, selon moi, le Volvo XC60 2010 représente ce que l’on obtiendrait en passant tous les modèles de la compagnie au malaxeur!

De tous les angles, ce multisegments compact affiche clairement son appartenance. Des contours enflés définissent une silhouette bulbeuse et organique, et ce, des phares avant d’allure résolue jusqu’aux feux arrière en forme d’oreilles de chat tordues. Au milieu, le véhicule paraît plus costaud qu’il ne l’est vraiment, projetant une image à la fois robuste et harmonieuse.

L’habitacle du XC60, d’autre part, se montre tout à fait digne d’un véhicule de luxe. La console centrale unique en son genre, légèrement tournée vers le conducteur et ornée de boiseries au ton judicieux, aurait même sa place dans un musée d’art. Les surfaces en plastique texturé et doux au toucher sont assemblées avec soin et on retient surtout la sensation de qualité des diverses commandes.

L’habitacle du XC60, d’autre part, se montre tout à fait digne d’un véhicule de luxe.