Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

24 Heures du Mans: Audi pointe en tête, frayeur pour Toyota (+vidéo)

24 Heures du Mans: Audi pointe en tête, frayeur pour Toyota (+vidéo)

Par ,

Après six heures de course, Audi pointait aux trois premières places, alors que les Toyota TS030, menaçantes en début de course, étaient éliminées de la course à la victoire, avec surtout l'énorme sortie de route de la voiture d'Anthony Davidson.

Le Mans 2012 Audi Toyota
(Photo: WRI2)

En pôle position, l'Audi n°1 de Lotterer, Treluyer et Fassler conservait le commandement durant les premières heures mais, derrière, les choses évoluaient considérablement. La R18 de Romain Dumas sortait de la route, et la seconde R18 e-tron hybride perdait quelques minutes suite à des ennuis techniques.

Après cinq heures de course, l'épreuve prenait une autre tournure puisque l'Audi e-tron hybride n°1 était talonnée de près par les deux Toyota TS030 hybride. Treluyer (Audi) et Lapierre (Toyota) se livraient à un duel acharné, s'échangeant la première place à plusieurs reprises sur un tour.

Mais, dans la foulée de cette bataille, un accident terrifiant survenait lorsqu'Anthony Davidson, alors en troisième position, accrochait la Ferrari F458 AF Corse pilotée par Perazzini dans la catégorie GTE Am.




Déséquilibrée, la Toyota partait en looping, et retombait durement sur ses roues avant de heurter violemment les barrières de pneus. La Ferrari terminait sa course sur le toit. Les deux pilotes s'en sortaient indemnes, mais le Britannique se plaignait de douleurs au dos.

Après une longue période de neutralisation, la course reprenait mais, englué dans le peloton, la Toyota rescapée, pilotée par Kazuki Nakajima, accrochait la DeltaWing qui heurtait le mur, avec Motoyama au volant. Après avoir stoppé pour changer d'aileron arrière, le prototype japonais stoppait plus longuement pour des ennuis techniques, qui lui faisait perdre plus d'une heure.

Ceci laissait, après huit heures de course, les deux Audi R18 e-tron en tête, la n°1 devançant la n°2, alors que l'Audi R18 Ultra diesel n°4 occupait le troisième rang devant les premiers prototypes « essence » : les deux Lola de l'équipe Rebellion. En LMP2, c'est l'ORECA-Nissan Murphy Prototype n°48 qui menait la danse devant la Morgan-Judd du OAK Racing.

En GTE Pro, belle bagarre en tête entre les Corvette C6 ZR1 et les Ferrari F458, les deux Corvette officielles encadrant la Ferrari F458 AF Corse n°51. Enfin, en GTE Am, c'est également une Corvette, celle de l'équipe Larbre Competition, qui occupait le premier rang devant la Porsche 997 n°67 de l'équipe IMSA Performance.

Précisons qu'après réparations, la DeltaWing a pu reprendre la piste, très distancée, après sa sortie de route de 21h00.