Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

24 heures du Mans: La déception de Jacques Villeneuve

24 heures du Mans: La déception de Jacques Villeneuve

Par ,

Heureux de monter sur le podium pour la seconde fois consécutive aux 24 du Mans, Jacques Villeneuve ne pouvait évidemment pas cacher sa déception de n'avoir pu remporter l'épreuve, après avoir longtemps figuré en tête.

Le Québécois avait à coeur d'accrocher cette épreuve mythique à son palmarès après l'Indy 500 et le championnat du monde de Formule 1. Seul Graham Hill a réussi à aligner ce légendaire tryptique.

Pénalisé par l'énorme sortie de route de Marc Gene qui avait totalement détruit la voiture lors des essais préliminaires du 1er juin, l'équipage de la n°8 avait entamé les qualifications avec un retard certain sur leurs équipiers des voitures n°7 et 9. De fait, Villeneuve, Gene et Minassian signaient le troisième temps, en net retrait derrière leurs équipiers.

C'est pourtant la n°8 qui allait jouer la gagne face aux Audi, après les ennuis techniques de la 7 (boîte de vitesse en début de course) puis la 9 (phares défectueux à la tombée de la nuit !).

En tête, Villeneuve et ses équipiers tenaient bon la barre durant la nuit, mais l'Audi n°2 allait progressivement refaire son retard et passer en tête au petit jour, alors que la pluie faisait son apparition.

Malgré un baroud d'honneur en fin de course (et le pari des pneus slicks sur une piste encore bien humide), la n°8 devait s'incliner devant le trio Kristensen-Capello-McNish.

Villeneuve, Gene et Minassian n'ont pas à rougir : ils ont donné tout ce qu'ils pouvaient.

Déçu, Jacques Villeneuve reconnaît la supériorité de l'équipe allemande.

« Je suis heureux d'être sur le podium, mais bien déçu de ne pas avoir gagné, ce qui était notre objectif. Toutefois, je dois admettre que nos adversaires ont été valeureux. Nous étions devant lors de la première partie de course, ça allait, mais la deuxième partie fut la plus difficile... »

Revanche en 2009 ?