Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

24 Heures du Mans: Quelques chiffres fascinants sur la victoire d'Audi

24 Heures du Mans: Quelques chiffres fascinants sur la victoire d'Audi

Par ,

D’après Audi Motorsport

Audi a récolté sa dixième victoire aux 24 Heures du Mans avec sa nouvelle R18 qui emploie la technologie ultra légère, un moteur V6 TDI et des phares à diodes. Voici quelques chiffres et faits fascinants.

L’Audi R18 a gagné la course avec une avance de 13,854 secondes sur la Peugeot 908. Ceci équivaut à une distance de 763 mètres.

L’Audi gagnante a parcouru la distance de 4838,295 km en 24 heures à la vitesse moyenne de 201,266 km/h.

L'équipe gagnante... (Photo: Audi Motorsport)

La course a été neutralisée à cinq reprises, et quatre heures et 46 minutes ont été passées à rouler derrière la Voiture de sécurité. La neutralisation la plus longue a duré deux heures et 20 minutes.

249 500 spectateurs ont assisté à l’épreuve.

Audi a récolté une place sur le podium à chacune de ses 13 participations au Mans.

Il s’agissait, pour Reinhold Joest, d’une 12e victoire au Mans, et la 8e avec Audi.

... et la voiture gagnante. (Photo: Audi Motorsport)

Audi a enregistré un rare truc du chapeau au Mans avec la pôle position, la victoire et le tour le plus rapide en course.

Le tour le plus rapide a été réalisé en 3 minutes 25,289, soit une seconde plus rapide que la Peugeot 908 en 3 minutes 26,298.

La vitesse maximale de l’Audi R18 a été enregistrée sur la ligne droite des Hunaudières à 336,4 km/h.

La commande de la course a changé à 46 reprises, et quatre voitures différentes ont occupé la tête.

L’Audi R18 victorieuse est allée aux puits à 31 reprises. Elle a passé 33 minutes et 56 secondes dans les puits (en calculant l’entrée et la sortie des stands), et est demeurée immobilisée durant 21 minutes et trois secondes.

L’Audi R18 gagnante n’a employé que neuf trains de pneus Michelin.

Le moteur V6 turbo diesel de 3,7 litres a consommé en moyenne 37,08 litres aux 100 km. Cette moyenne a été favorisée par les longues neutralisations.

Marcel Fässler devient le premier pilote suisse à gagner les 24 Heures du Mans.

Seules 28 des 56 voitures qui ont pris le départ de la course sont parvenues à l’arrivée.