Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW rappelle la… Toyota Supra !

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Les rappels ne sont pas rares dans l’industrie automobile, mais ceux nous faisant voir un constructeur qui rappelle le produit d’un autre fabricant sont plutôt exceptionnels. C’est pourtant la situation qui prévaut avec cette nouvelle à propos de la Toyota Supra.

En fait, si vous connaissez bien l’histoire du modèle, le titre de notre nouvelle ne vous aura pas surpris. La Toyota Supra est, en très grande partie, une BMW Z4. Voilà pourquoi c’est le constructeur allemand qui rappelle la sportive du géant japonais. D’ailleurs, vous ne serez pas étonné non plus d’apprendre que d’autres créations BMW sont aussi visées par cette nouvelle campagne.

En tout, l’exercice touche quelque 50 000 véhicules, dont 13 014 Supra assemblées entre février 2019 et juin 2021. Le problème ? Selon le communiqué officiel de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), le logiciel de gestion du moteur pourrait causer la perte de l’assistance au freinage au démarrage. Cela signifie que les conducteurs pourraient voir l’assistance électrique faillir en appuyant sur la pédale de frein, ce qui rendra beaucoup plus difficile l’arrêt de la voiture.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!
 
Outre la Supra, le rappel vise les modèles suivants : M340i, M340i xDrive, 540i, 540i xDrive, X3 M40i et X4 M40i des années 2020 et 2021. La berline 745Le xDrive et le coupé Z4 M40i des millésimes 2019 à 2021 sont également invités à l’atelier. Les propriétaires des véhicules concernés pourront compter sur leur concessionnaire pour la mise à jour gratuite du logiciel de gestion du moteur.

Les lettres les informant devraient être envoyées à compter du 1er octobre.

Ironiquement, il s’agit du deuxième rappel de la Supra en peu de temps. En effet, en juillet dernier, une campagne visait le modèle, car comme l’explique Transports Canada, « sur certains véhicules, les ceintures de sécurité des passagers pourraient être dotées de rétracteurs autobloquants (ALR) défectueux. Par conséquent, les ceintures de sécurité pourraient ne pas se verrouiller correctement pour fixer un siège d’enfant. »

Trois modèles seulement étaient alors concernés (1615 unités chez BMW). Pour l’instant, on ne sait pas combien de véhicules sont touchés au Canada par le plus récent rappel de BMW. Nous mettrons cette nouvelle à jour lorsque l’information sera publiée.