Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai lance une nouvelle marque, la Ioniq

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Hyundai vient de lancer une nouvelle marque dédiée à la chose électrique, la Ioniq. Cette dernière s’ajoute à Kia et Genesis qui opère déjà sous le giron du géant coréen. On connaissait déjà le nom qui servait à identifier un modèle de la famille Hyundai ; il faudra désormais s’habituer à ce qu’il désigne une marque en tant que telle.

Pour expliquer sa décision, le constructeur indique que son geste répond à « une demande en forte croissance du marché ». Déjà, la nouvelle division annonce trois modèles au cours des quatre prochaines années, soit les Ioniq 5, Ioniq 6 et Ioniq 7.

On imagine que la réunion pour trouver ces appellations n’a pas été très longue. Souhaitons un changement de cap et un peu plus d’originalité. Pour l’instant, les véhicules portant un numéro impair se présentent comme des VUS alors que la proposition pourvue d’un chiffre pair est une voiture.

Le premier modèle qui devrait se pointer, dès 2021, est l’Ioniq 5. Selon Hyundai, il s’agit d’un VUS de taille moyenne basé sur le concept Hyundai 45 dévoilé au Salon de Francfort l’automne dernier. Quant à elle, l’Ioniq 6 s’inspire du concept Prophecy, un modèle aux lignes absolument spectaculaires. Enfin, pour ce qui est de l’Ioniq 7, on parle d’un nouveau produit aux dimensions qui nous apparaissent massives. Dans ce dernier cas, on parle de débuts en 2024.

D’autres créations sont déjà prévues pour suivre les trois premières. Hyundai explique que tous les Ioniq seront construits autour du thème de la « valeur intemporelle », ce qui signifie qu’ils s’inspireront des modèles du passé, mais qu’ils serviront également de pont vers l’avenir.

Tous les véhicules de la marque Ioniq seront greffés à la future plateforme E-GMP du constructeur, une structure consacrée exclusivement aux véhicules électriques. L’entreprise explique : « La plateforme nous permettra de repenser l’intérieur du véhicule comme un “espace de vie intelligent” avec des sièges hautement réglables, une connectivité sans fil et des caractéristiques uniques telles qu’une boîte à gants conçue comme un tiroir. Le changement de paradigme de la plateforme s’étendra aux interfaces utilisateurs qui seront simples, intuitives et ergonomiques pour aider les occupants à se sentir à l’aise ».

Bien sûr, aucune information technique n’est connue au moment d’écrire ces lignes, mais on nous promet des recharges rapides et une « grande autonomie ».

Quant à l’actuelle Hyundai Ioniq, elle poursuivrait sa carrière tout en continuant de proposer une appellation qui se compose de son nom, mais aussi d’une référence à son groupe motopropulseur (Ioniq hybride ou Ioniq électrique, par exemple).

Est-ce que certains d’entre vous entretiennent encore des doutes quant au virage électrique qui se produit dans l’industrie ?