Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Evoltis, le nom d'un VUS hybride enfichable bientôt chez Subaru?

Le premier véhicule entièrement électrique de Subaru est attendu pour 2021 Par ,

Subaru, dont la gamme de produits est plus restreinte, ne compte pas à l'heure actuelle sur un véhicule hybride et encore moins sur un mû par l'électricité. Or, pour répondre aux futures normes en vigueur, notamment celles de la Californie, la firme japonaise se doit d'agir, et rapidement.

Un premier geste en ce sens sera posé prochainement avec l'arrivée sur le marché d'un VUS hybride enfichable. Selon toutes vraisemblances, il pourrait être question d'une variante Forester qui se renouvelle pour 2019, ou d'un modèle qui en serait fortement inspiré.

Subaru Forester 2019
Photo : Subaru
Subaru Forester 2019

Ce qui semble se clarifier, aussi, c'est l’appellation qu’adoptera le nouveau venu. Subaru a en effet réservé le nom Evoltis et l'exercice a été réalisé par la maison mère, une action qui indique qu'une utilisation planétaire est dans les cartons.

Le nom Evoltis serait un amalgame des mots évolution et volt. Il y en a qui doivent se mordre les doigts chez Mitsubishi...

Ce que l'on sait, c'est que ce dernier empruntera la quincaillerie de la Toyota Prius Prime en matière de technologie hybride. Si certains s'en étonnent, rappelons-leur que Toyota détient 16.5 % des parts dans Subaru et que ces deux entreprises japonaises ont déjà collaboré dans le passé, notamment lors de la création des modèles BRZ et FR-S, respectivement aux enseignes Subaru et Scion (La FR-S est devenue la 86 chez Toyota depuis).

Et, fait aussi intéressant qu'inconnu de ce côté-ci du monde, la Toyota Prius est proposée avec la traction intégrale au Japon, si bien que le VUS hybride enfichable que compte soumettre Subaru aux acheteurs d'ici sera animé aux quatre roues, les deux approches n'étant pas incompatibles.

Enfin, quant à la motivation du petit constructeur japonais, le cas de la Californie est représentatif. Là-bas, il est nécessaire pour un fabricant que 4,5 % de ses ventes proviennent de véhicules entièrement électriques ou propulsés par l'hydrogène. En 2025, ce pourcentage grimpera à 8 %. Un produit hybride enfichable compte environ 55 % d'un véhicule. Si les objectifs ne sont pas atteints, une firme comme Subaru peut acheter des crédits auprès de concurrents.

Conséquemment, on peut prévoir l’apparition de produits hybrides, hybrides enfichables et électriques à un rythme constant au cours des prochaines années. D'ailleurs, rappelons que la marque a déjà annoncé un plan quinquennal qui se traduira par l'arrivée de produits tout électriques.

Le premier d'entre eux est attendu pour 2021.