Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota investit 1,4 milliard en Ontario pour la production du RAV4

C'est une annonce majeure qui est survenue vers la fin de la semaine dernière alors qu'on apprenait que Toyota y allait d'un investissement de 1,4 milliard en Ontario. L’exercice a pour but de moderniser deux usines en vue de la production du populaire utilitaire RAV4.

L'annonce a été faite conjointement à l'usine de North Plant de Cambridge par le Premier ministre canadien Justin Trudeau, de même que celle qui occupe les mêmes fonctions en Ontario, Kathleen Wynne. Pour cette dernière, le « cadeau » de Toyota tombe à point, car elle vise une réélection le 7 juin prochain.

Du total qui sera injecté, quelque 200 millions proviennent des deux paliers de gouvernement, dans une proportion tournant autour de 50/50.

Le RAV4 est assemblé à l'usine ontarienne de Woodstock depuis 2008. Toyota planifie depuis longtemps la fabrication de ce véhicule à l'usine de Cambridge et le geste a été rendu possible depuis l'annonce du déplacement de la production de modèles Corolla à l'extérieur du Canada. La suite des choses pour cette dernière va se dérouler en Alabama à l'intérieur d'une nouvelle fabrique opérée conjointement par Toyota et Mazda.

Pour en revenir aux investissements en Ontario, ces derniers incluent l'addition d'une nouvelle technologie automatisée dans les départements de peintures et de fabrication de plastiques. Le tout sera complété en 2019. L'annonce garantit le maintien de 8000 emplois ainsi que la création de 450 autres, sans compter 1000 autres postes indirects.

La grande nouvelle, nous en avions eu un avant-goût au Salon de New York lors de la présentation de la version hybride du RAV, c'est que cette variante sera désormais construite en Ontario. Jusqu'ici, son assemblage avait lieu au Japon.

Toyota RAV4 XSE Hybride 2019
Photo : Toyota
Toyota RAV4 XSE Hybride 2019

L'autre élément intéressant pour les travailleurs ontariens, c'est que le RAV4 a été le véhicule le plus vendu de Toyota l'an dernier au pays et qu'un quart de ses ventes (50 000 unités) ont été attribuables à la variante à motorisation hybride. Mieux encore, le RAV s'est écoulé à plus de 400 000 exemplaires aux États-Unis et n'a été devancé que par les camionnettes des trois grands constructeurs.

Le modèle de cinquième génération du RAV4 sera ses débuts chez les concessionnaires canadiens à la fin de la présente année et sera suivi au début de 2019 par la variante hybride.