Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison : Hyundai IONIQ Electric Plus 2019 vs Toyota Prius Prime 2019

La représentation des véhicules électriques sur le marché est, pour le moment, inversement proportionnelle à l’attention médiatique qu’ils reçoivent. Mais une chose est certaine ; la popularité de ces modèles augmente de manière exponentielle et bien des gens considèrent une forme d’électrification comme prochain véhicule. Voici deux solutions qui se trouvent à mi-chemin entre le 100 % électrique et l’hybride conventionnel. Pour ceux qui veulent rouler en étant écologique sans souffrir du syndrome de la pile morte…

Hyundai IONIQ Electric Plus (PHEV) 2019

Hyundai a été le premier constructeur à offrir une solution verte en trois saveurs. L’Ioniq est offerte en version hybride, hybride rechargeable et tout électrique. Cette voiture aux formes arrondies veut rejoindre tout le monde. Construite sur la même base que la version électrique, l’Ioniq Electric Plus intègre un moteur à essence pour étendre à la fois l'autonomie de ce véhicule et son attrait auprès des consommateurs. Alors que les deux premiers modèles d’Ioniq sont arrivés sur le marché en 2017, l’Electric Plus est arrivé sur le tard, en 2018.

Photo : Hyundai

Sous le capot
Un moteur à essence de 1,6 litre à 4-cylindres est jumelé à une batterie de 8,9 kWh. Ensemble, ils donnent 164 chevaux et 139 livres-pieds de couple. À pleine charge, la batterie seule peut vous donner autour de 47 km d’autonomie l’été par une journée sans vent. Hyundai affirme que l’autonomie combinée frise les 1000 km. Notre semaine au volant de cette version nous a permis une moyenne de consommation entre 4 et 4,5 litres aux 100 km.

Deux versions
Le modèle d’entrée de gamme, baptisé Preferred, offre de série des jantes en alliage de 16 pouces, des phares automatiques, des rétroviseurs latéraux chauffants, des sièges avant chauffants, des réglages manuels pour les sièges avant, une chaîne stéréo à six haut-parleurs avec écran multimédia de sept pouces et l’intégration des applications Apple CarPlay et Android Auto.

On retrouve également un régulateur de vitesse, la climatisation automatique à deux zones, l’affichage numérique pour la jauge de 4,2 pouces, des feux de jour et des feux arrière à DEL, un siège du conducteur à huit réglages électriques et des sièges arrière chauffants. Le télédéverrouillage passif, un toit ouvrant, la détection de l'angle mort du volant et des angles morts avec l’assistance au changement de voie et l’alerte de trafic transversal arrière.

La version Ultimate ajoute une chaîne audio de meilleure qualité, une sellerie de cuir, un rétroviseur à atténuation automatique, un régulateur de vitesse adaptatif, des capteurs pour le stationnement arrière, l’assistance au maintien de la voie et l’alerte de collision avant avec freinage automatique et détection des piétons.

Photo : Hyundai

Conduite agréable
Mentionnons au départ que Hyundai, à l’opposé de la majorité de ses concurrents, a opté pour une boîte automatique à double embrayage à six rapports. Ce seul point rend la voiture beaucoup plus agréable à conduire qu’une ennuyeuse transmission à variation continue (CVT). Les sièges sont confortables et la suspension est bien calibrée. Elle n’accuse donc pas trop de roulis. Le seul point faible réside dans le freinage spongieux qui allonge les distances d’arrêt.

Le volume de chargement est généreux avec son hayon qui offre 650 litres d’espace, un peu moins que le modèle hybride en raison des batteries qui grugent un peu de place.

Consultez notre inventaire de véhicules Hyundai d'occasion disponibles dans votre région du Canada

Photo : Toyota

Toyota Prius Prime 2019

Toyota, reconnue pour son souci de l’environnement, a été le premier constructeur à commercialiser à grande échelle un modèle hybride. Mais, étonnamment, la Prius Prime est le seul produit rechargeable de la marque. C’est d’autant plus surprenant quand on voit à quelle vitesse se développe le marché des énergies vertes.

Une Prius régulière en mieux
La Prius Prime s'appuie sur la Prius régulière, mais ajoute une batterie de plus grande capacité pouvant être chargée lorsque la voiture est garée. Le modèle actuel a vu le jour en 2017. Pour 2020, il a droit à quelques mises à jour comme l’ajout d’Apple CarPlay de série, deux nouveaux ports USB pour la cabine arrière et des accents intérieurs noirs (remplaçant le blanc).

Sous le capot
La Prius Prime vient avec le même moteur 4-cylindres de 1,8 litre à cycle Atkinson qui se trouve dans la Prius régulière, avec un moteur électrique de 8,8 kWh contre 8,9 pour l’Ioniq. La puissance combinée des deux est de 121 chevaux et le couple est de 142 livres-pieds. Cette puissance converge aux roues avant via une boîte CVT. Une fois chargée, la Prime Prime peut parcourir en mode électrique un peu plus de 40 km, soit la même chose qu’une Ioniq.

Photo : Toyota

Plus technologique
La Prime est livrable en trois versions : Base, Amélioré et Technologie. Dès l’offre initiale, vous obtenez des phares et des feux arrière à DEL, une entrée passive sans clé (seulement pour la porte du conducteur), la climatisation automatique, un volant chauffant avec garniture en cuir synthétique, une chaîne stéréo à six haut-parleurs avec Écran tactile de sept pouces, des sièges en tissu avec réglages manuels à six directions pour le conducteur et le passager avant, des sièges avant chauffants et des vitres électriques avec commande de montée/descente automatique.

Pour ce qui est des systèmes d’aides à la conduite, on a le régulateur de vitesse, la détection de collision avant avec la détection de piéton et freinage automatique, l’alerte de sortie de voie avec direction assistée, les feux de route automatiques et le régulateur de vitesse avec radar dynamique.

La version améliorée offre un écran central de 11,6 pouces avec navigation, un rembourrage en softex et un siège conducteur électrique.

Photo : Toyota

L’option ajoute une chaîne stéréo à 10 haut-parleurs, une aide au stationnement intelligent, des capteurs de stationnement, l’affichage tête-haute, des phares antibrouillard, un rétroviseur à atténuation automatique, un ouvre-porte de garage, un moniteur d'angle mort avec alerte de circulation transversale et essuie-glaces sensibles à la pluie.

Sur la route
Depuis qu’elle profite de la plateforme TNGA (Toyota New Global Architecture), la Prius est plus intéressante à conduire. Elle offre une structure plus rigide, un centre de gravité abaissé grâce à ce nouveau châssis et un niveau de décibel plus bas en raison de la meilleure insonorisation. Le confort des sièges se compare aussi très bien à son rival de Hyundai. La seule différence se voit dans la transmission CVT que nous avons toujours peine à aimer. L’Ioniq marque des points de ce côté. Toutefois la Prius freine un peu mieux. Nous sommes très près d’un match nul.

Consultez notre inventaire de véhicules Toyota Prius d'occasion disponibles dans votre région du Canada

 

Avantage IONIQ Electric Plus

Pour ceux qui désirent un peu plus d’espace, l’Ioniq est plus logeable que la Prius et offre aussi un peu plus d’espace dans le coffre (650 litres vs 612). Nous avons aussi apprécié la boîte automatique à double embrayage plus agréable que la CVT. L’Ioniq offre aussi une meilleure puissance et un équipement de base plus complet. Vous avez aussi droit à Apple Carplay et Android Auto qui ne sont pas dans la Prius.

Avantage Prius Prime

Son intérieur est plus moderne surtout si vous optez pour l’écran de 11,6 pouces qui donne une allure presque futuriste à l’habitacle. Pour ceux qui sont plus pressés, la Prius Prime accepte les charges rapides ce qui n’est pas le cas de l’Ioniq.

Similitudes

Il y a en fait beaucoup de similitudes entre ces deux modèles. La distance parcourue sur une pleine charge est pratiquement la même tout comme l’autonomie totale qui dépasse les 1000 km. Les consommations de carburant annoncées sont aussi très similaires, tout comme la fiabilité qui n’a pas fait défaut. Dans les deux cas, vous avez aussi droit à 4000 $ de rabais du gouvernement provincial et 2500 $ du fédéral.

Verdict

Pour la puissance supérieure et la très agréable boîte automatique, notre vote va du côté de l’Ioniq. Cette dernière offre en plus une plus longue garantie et donne aux acheteurs plus d’équipement de série. Toutefois, ce n’est qu’une préférence personnelle. Les deux voitures offrent un excellent dossier de fiabilité et aucun des deux modèles ne constitue un mauvais choix.

Hyundai IONIQ Electric Plus 2019

On aime

Bonne tenue de route
Espace bien aménagé
Boîte agréable

On aime moins

Visibilité arrière
Espace pour la tête aux places arrière
Autonomie électrique à améliorer

Toyota Prius Prime 2019

On aime

Fiabilité reconnue
Design contemporain
Prix de base plus accessible

On aime moins

Faible autonomie
Boîte CVT
Pas d’Android Auto

Fiches techniques

... Hyundai IONIQ Electric Plus 2019Toyota Prius Prime 2019
 TransmissionRobotisée 6 vitCVT
 Rouage2 RM2 RM
    
 Consommation (ville)             4,3 l /100 km4,4 l /100 km
 Consommation (route)4,4 l /100 km4,6 l /100 km
    
 Moteur  
 TypeEssence-électriqueEssence-électrique
 Puissance164 ch136 ch
 Couple139 lb-pi142 lb-pi
 Cylindres44
 Cylindrée1,6 l1,8 l
    
 Capacités  
 Espace cargo650 l612 l
 Réservoir de carburant43 l43 l
    
 Dimensions  
 Longueur4470 mm4480 mm
 Largeur1820 mm1745 mm
 Hauteur1445 mm1490 mm
 Empattement2700 mm2700 mm
    
 Garantie5 ans / 100 000 km3 ans / 60 000 km
    
 Prix34 603 à 39 103 $35 234 $ à 38 359 $