Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Achat d’une auto usagée : bien choisir votre assurance

En collaboration avec Promutuel Assurance

Vous avez déniché le véhicule d’occasion parfait ou vous êtes en recherche active pour le trouver? Vous vous posez sûrement des questions sur l’assurance auto qu’il vous faut, et c’est bien normal. Voici ce que vous devez considérer afin de choisir la bonne couverture d’assurance pour une auto usagée, en plus de quelques renseignements utiles concernant l’achat d’un véhicule d’occasion.   

ACHAT D’UNE AUTO USAGÉE : LES AVANTAGES

Étant donné qu’une voiture perd environ le tiers de sa valeur dans la première année de sa fabrication et environ la moitié après trois ans, l’achat d’une auto usagée est une option intéressante. Le Québec est d’ailleurs un très bon endroit à cet égard, car la loi encadre la vente de véhicules d’occasion par les particuliers et les commerces. Vous profitez ainsi d’un contexte rassurant (ex. : obligation de permettre un essai routier et une inspection), à condition de bien vous informer sur ce cadre légal et de prendre les précautions nécessaires pour éviter des problèmes.   

POLICE D’ASSURANCE : AUTO USAGÉE VS AUTO NEUVE

Est-ce obligatoire d’assurer un véhicule d’occasion? Est-ce que les protections pour les autos neuves et usagées sont les mêmes? Lesquelles choisir? Est-ce que l’assurance pour un véhicule d’occasion est nécessairement moins dispendieuse? Plusieurs se posent ces questions sur l’assurance auto quand ils sont en processus d’achat. Regardons cela de plus près. 

L’assurance auto au Québec
Que votre auto soit neuve ou usagée, il vous faut souscrire un contrat d’assurance auto au Québec. En vertu de la loi, vous devez avoir une assurance responsabilité civile d’au moins 50 000 $ pour vous couvrir, entre autres, si vous endommagez les biens d’autrui, comme sa maison, ou si vous causez des blessures corporelles à d’autres personnes avec votre véhicule lorsqu’un accident dont vous êtes responsable survient à l’extérieur du Québec. Généralement, le montant sera de 1 000 000 $, et même plus si vous voyagez en auto aux États-Unis. Consultez votre représentant.

Les autres protections sont optionnelles et servent à éviter des pertes financières en cas de dommages à votre véhicule. Les principales sont les suivantes :

  • Garantie contre les risques de collision et de renversement : elle couvre les dommages touchant votre véhicule résultant d’une collision si vous êtes responsable de l’accident.
  • Garantie contre les risques qui ne sont pas une collision ou un renversement : elle couvre, entre autres, le vol de votre véhicule, le bris de pare-brise ainsi que les dommages causés par le feu, le vent, la grêle et l'eau. 
  • Garantie tous risques : elle inclut les deux types de protections précédentes. 
  • Garantie contre des risques spécifiques : elle est limitée à certains risques précis, dont le feu et le vol.

Un autre point important est de déterminer votre franchise, c’est-à-dire le montant que vous devez assumer lors d’une demande d’indemnité à l’assureur.

Vous l’avez compris : c’est à vous de choisir entre les nombreuses options offertes. 

Les bonnes protections pour une auto usagée
Mais comment faire une bonne estimation de l’assurance auto adéquate pour un véhicule d’occasion? Un représentant en assurance de dommages peut bien sûr vous éclairer dans cette démarche, mais vous devez quand même évaluer les risques que vous êtes en mesure d’assumer en fonction de votre situation et de l’auto à assurer. 

Par exemple, vous pouvez prendre quelques protections optionnelles (ex. : contre le vol et le feu). Dans le cas d’une vieille voiture, il est légitime de se questionner sur la pertinence de couvrir les risques de collision et de renversement. Dans votre décision, regardez les protections les unes après les autres, puis jugez lesquelles vous semblent nécessaires. En clair : quels sont les frais que vous êtes prêt à assumer selon les divers sinistres possibles?    

Les facteurs qui influencent le prix de l’assurance auto
Vous vous dites peut-être : plus un véhicule est vieux, moins il vaut cher, donc il coûtera moins cher à assurer. Ce n’est pas faux, mais ça ne s’arrête pas là. Oui, l’âge est un facteur qui influence le prix de l’assurance auto, mais il y en a plusieurs autres : marque, modèle, équipements, usage, lieu de résidence, profil des conducteurs, etc. Les protections choisies en font évidemment partie. Sachez aussi qu’il existe des trucs pour faire baisser une prime, comme le fait d’accepter de payer une franchise plus élevée en cas de sinistre. À vous de faire des estimations et des comparaisons!

Maintenant que vous avez les réponses aux principales questions sur l’assurance auto pour un véhicule usagé, c’est le temps de magasiner pour trouver la meilleure police d’assurance. Pour vous y aider, vous pouvez notamment faire appel à un comparateur d’assurance auto, ce qui vous permettra d’obtenir plusieurs soumissions d’assureurs différents. Vous pouvez aussi communiquer avec un représentant de Promutuel Assurance.

Bon magasinage!