Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Alfa Romeo et un siècle d’évolution de voitures

Alfa Romeo et un siècle d’évolution de voitures

Bons baisers d’Italie Par ,

*Crédit : Carbuyer.co.uk

Grâce à des modèles accrocheurs et captivants comme la Giulia et le Stelvio (un VUS qui se prend pour une voiture sport), Alfa Romeo évolue présentement sous les feux de la rampe et connaît un regain de popularité.

La célèbre marque italienne n’a pas toujours eu la vie facile, cependant. Elle a traversé plusieurs crises financières et parfois ses amateurs trouvaient que les voitures manquaient de sportivité. L’heure est maintenant venue de célébrer quelques-uns des modèles les plus importants et glorieux dans l’histoire d’Alfa Romeo.

Fait intéressant, la compagnie a débuté ses activités sous le nom de Darracq en 1906, puis a commercialisé des voitures de marque A.L.F.A. à partir de 1910 (ces lettres désignaient Anonima Lombarda Fabbrica Automobili, d’après le district de Lombardi dont Milan est la capitale). En 1920, soit 5 ans après que l’entrepreneur Nicola Romeo ait pris le contrôle de la direction, le nom Alfa Romeo est né et un premier modèle est sorti : la Torpedo 20-30 HP.

La période entre les 2 grands conflits mondiaux s’est avérée houleuse, la compagnie passant même sous la tutelle du gouvernement et se concentrant comme plusieurs autres fabricants européens à l’effort de guerre. Un seul modèle, la dispendieuse voiture sport 6C 2500, a été produit en série durant la Seconde Guerre mondiale. Par la suite, les intérêts manufacturiers d’Alfa Romeo ont repris, mais le retour sur le chemin de la profitabilité a été ardu.

La très populaire voiture de Grand Prix Alfa Romeo 158 a renoué avec la compétition et généré beaucoup de publicité pour la marque, qui a recommencé à produire des voitures sans attendre avec la 1900 en formats berline, coupé et cabriolet. Son image positive a bien contribué à l’expansion soutenue d’Alfa Romeo et la décennie 1960 a été particulièrement glorieuse.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la compagnie en soi, voici un survol des modèles qui ont le plus marqué Alfa Romeo au fil des ans.

Alfa Romeo 8C 2900
Célèbre modèle d’avant-guerre, surtout connue en version de Grand Prix, la 8C 2900 a connu beaucoup de succès sur les circuits routiers, notamment au Mille Miglia. Des versions de route ont aussi été vendues à de riches clients.

Alfa Romeo 1900
Après la Seconde Guerre mondiale, la 1900 a permis à Alfa Romeo de redevenir une force majeure dans l’industrie automobile européenne. En 1954, elle a adopté le moteur à double arbre à cames de nouvelle génération de la compagnie, qui a alimenté d’autres voitures jusqu’en 1994.

Alfa Romeo Spider 1600
Si le nom Spider avait déjà été utilisé avec des cabriolets Alfa Romeo dans le passé, c’est la voluptueuse Spider 1600 qui est devenue la plus célèbre, surtout après son apparition dans le film The Graduate. Dessinée par Pininfarina, elle a été fabriquée de 1966 à 1994. 

Alfa Romeo 33 Stradale
Sans doute la plus illustre des voitures Alfa Romeo, la 33 Stradale a servi de bolide de course officiel pour Alfa. Elle a ensuite été adaptée pour la route. Son design très distinctif comprenait les premières portes de type papillon sur un véhicule de série, tandis que son V8 de 2,0 litres produisait 230 chevaux. En 2015, la compagnie a estimé qu’un exemplaire pouvait valoir plus de 10 millions $ sur le marché.

Alfa Romeo Montreal
Tout un contraste avec les voitures précédentes d’Alfa Romeo, la Montreal est dérivée d’un modèle signé Gandini qui avait fait ses débuts à l’Expo 67. La version de série renfermait un V8 de 2,6 litres et sa carrosserie d’allure exotique intégrait des couvercles rétractables ajourés pour les phares ainsi que des fentes dans les montants latéraux. Son prix était supérieur à celui d’une Jaguar E-Type ou d’une Porsche 911 neuve.

Alfa Romeo Alfasud
L’Alfasud a énormément aidé Alfa Romeo à se rapprocher du grand public. Lancée en 1971 et baptisée en l’honneur de la nouvelle usine de Naples, elle a vite conquis le cœur des amateurs de conduit avec son moteur à 4 cylindres à plat (malgré une traction avant), ses freins à disque aux 4 roues, son long empattement et son bas centre de gravité favorisant une excellente tenue de route. La production a cessé en 1983.

Alfa Romeo GTV
Fabriquée de 1974 à 1987 en se basant sur la berline Alfetta, cette voiture exploitait un moteur de 2,0 litres. Or, c’est la GTV6 subséquente qui a le plus excité les amateurs, surtout avec sa fameuse bosse sur le capot et son V6 de 2,5 litres. Malgré des lacunes au niveau du design intérieur et de l’ergonomie, ce coupé de grand tourisme a séduit bien des gens. 

Alfa Romeo 164
L’Alfa Romeo 164 a été la première grande voiture de la compagnie depuis la Seconde Guerre mondiale à connaître un reel succès en dehors de l’Italie. Alimentée par le fabuleux moteur V6 « Busso » et dessinée par Pininfarina, elle avait sa personnalité et sa sonorité bien à elle.

Alfa Romeo SZ/RZ
Le coupé sport SZ de 1989 et le roadster RZ 1992 qui a suivi figurant parmi les voitures Alfa Romeo les plus emblématiques de l’ère moderne. Visuellement, on les adore ou on les déteste, d’où le surnom Il Mostro. Ce qui faisait l’unanimité, par contre, c’est la puissance et le son du V6 de même que les sensations de conduite assurées par la répartition du poids et les roues motrices arrière.

Alfa Romeo 156
La 156 a été le premier des modèles récents de berline à rendre hommage aux forme voluptueuses des anciennes Alfa. Lancée en 1996, elle voulait rivaliser avec la BMW Série 3. En dépit d’une simple traction, les conducteurs ont adoré sa maniabilité précise et fluide. Les vrais amateurs préféraient l’agressive et très rapide 156 GTA, dotée d’une direction extrêmement nerveuse.

Alfa Romeo 8C Competizione
La 8C Competizione de 2007 mérite amplement de porter le même nom que la 8C 2900. Son V8 de 4,7 litres a été développé avec l’aide de Ferrari, tandis que sa structure provenait de la Maserati Gran Turismo. Cette super voiture sport en a fait rêver plus d’un et aussi confirmé le sérieux d’Alfa Romeo dans la fabrication de bolides haute performance, comme on peut le voir maintenant dans la compacte 4C ainsi que les versions Quadrifoglio des Giulia et Stelvio.