Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

ALMS : David Brabham répète l'exploit et remporte la victoire

ALMS : David Brabham répète l'exploit et remporte la victoire

Par ,

D'après la série American Le Mans

David Brabham a répété l'exploit en utilisant un dépassement tard dans a course pour décrocher la victoire, cette fois une victoire historique pour Acura et Patrón Highcroft Racing.

Brabham a dépassé Timo Bernhard de l'équipe Penske Racing avec seulement 90 secondes à faire à la course de samedi! Brabham et Bernard avaient roulé en première et seconde position durant les 50 dernières minutes de la course alors que le premier était parti de la pôle.

La Acura de Brabham a couru la dernière heure et demie avec un seul plein de carburant et un seul train de pneumatiques. Inutile de dire qu'il était temps que la course se finisse pour Brabham et son coéquipier Scott Sharp.
Bernhard a donc terminé second avec son coéquipier Dumas et leur Porsche RS Spyder. L'autre Penske de Sascha Maassen et de Patrick Long a terminé au troisième rang alors que le trafic a joué un rôle clé dans le déroulement de cette course. « Je suis vraiment exténué. J'ai dû travaillé comme un fou là-dedans », avait d'ailleurs déclaré Brabham après la course.

Pourtant, on avait des raisons d'être inquiets, tôt dans l'épreuve, chez Patrón Highcroft Racing, car Sharp est entré en contact avec l'Acura de Simon Pagenaud dans les puits, en début de course. Heureusement, exceptée esthétiquement, la voiture n'a subi aucun dommage.

En classe LMP1, c'est Marco Werner et Lucas Luhr qui ont gagné la course, terminant quatrièmes au classement général. Malgré une piste qui ne semblait pas convenir aux grosses Audi V12 propulsées au Diesel, la paire a eu momentanément l'espoir de gagner la course au général alors qu'ils étaient près des premiers, tard en course.

Werner a fait un travail de maître en remontant après un début de course difficile qui avait vu l'équipage reculer loin en fond de peloton. Malgré une pénalité en début de course et l'absence de miroirs, donc, Werner et Luhr auront su tirer brillamment leur épingle du jeu.

Au second rang de cette classe LMP1 on retrouve Jon Field, Clint Field et Richard Berry de l'équipe Intersport Racing alors qu'Emanuele Pirro et Dindo Capello, malgré un accrochage en début de course qui leur a coûté 45 minutes de réparations dans les paddocks, ont terminé troisièmes.

En GT1, la victoire est revenue à Johnny O'Connell et Jan Magnussen de Covette Racing, revenu de près d'un tour de retard pour battre leur coéquipiers Olivier Beretta et Olivier Gavin. Ces derniers ont par ailleurs dû abandonner à cause d'une fuite d'huile, aidant O'Connell et Magnussen à s'éloigner au championnat, eux qui ont maintenant 12 points d'avance.

Le duo O'Connell-Magnussen en est par ailleurs à sa quatrième victoire en cinq courses cette saison et à sa troisième victoire de suite. C'était toutefois la première fois qu'ils gagnaient à Lime Rock.

En catégorie GT2 finalement, c'est Wolf Henzler et Jörg Bergmeister qui ont récolté leur deuxième victoire de suite et troisième de la saison pour le compte de l'équipe Flying Lizard Motorsports and Porsche. Les deux pilotes sont parvenus à dépasser leurs coéquipiers Johannes van Overbeek avec 37 minutes à faire à la course, mais seulement lorsque ceux-ci ont été victimes d'un accrochage.

Dick Werner a en effet percuté van Overbeek, envoyant celui-ci hors-piste et laissant la première place à Henzler et Bergmeister, qui ne l'ont plus quittée. Cette victoire porte leur avance au championnat à 11 points sur Dirk Mueller et Dominik Farnbacher qui ont terminé quatrièmes de la classe GT2, à Lime Rock.

La prochaine course de la série American Le Mans aura lieue le samedi 19 juillet, à Mid-Ohio. Il s'agira du Acura Sports Car Challenge et, tout comme la course de Lime Rock, elle se tiendra en milieu d'après-midi.