Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

AMT, STL, Hydro et GM: un partenariat électrisant! (2 de 4)

AMT, STL, Hydro et GM: un partenariat électrisant! (2 de 4)

Par ,

Aussi:
(1 de 4) Qu'est-ce que c'est au juste?
(3 de 4): Quels sont les coûts, pour les usagers, la STL et ses collaborateurs ?
(4 de 4): La voiture, ses performances et les installations nécessaires

De quelle façon les équipes ont-elles été constituées?
Les gens inscrits ont été jumelés selon les critères suivants:
  • Leur lieu de résidence (code postal);
  • Leur destination (Montmorency, Cartier ou Sainte-Dorothée);
  • Leur horaire de travail.
Les équipes comprennent un conducteur principal, un conducteur suppléant, au cas où le conducteur désigné serait malade ou en vacances et finalement, 2 passagers. 10 autos, 10 circuits. Lors du lancement du projet, déjà 26 personnes sur une possibilité de 40 y participaient; maintenant, elles sont 33. Personne n'a quitté le programme, hormis deux personnes, pour des raisons fort valables: elles n'avaient plus besoin du service.

Le conducteur désigné a droit à 200 km par mois pour des fins personnelles (parce qu'il garde en tout temps le véhicule chez lui), et il doit débourser 40 cents du kilomètre excédentaire. Selon les responsables de la STL, il arrive fréquemment que les gens dépassent ce kilométrage; mais au prix où est l'essence maintenant, nous ne pouvons pas les blâmer!

Conditions pour être accepté dans le programme :
Déjà, il faut être résidant de Laval (on se croise les doigts pour que le projet se répande ailleurs!); ensuite, tout dépendant de la «position» occupée dans le véhicule, les conditions sont différentes :

Conducteur désigné et suppléant:
  • Être âgé de 25 ans et plus;
  • Ne pas avoir de dossier criminel;
  • Ne pas avoir plus de deux infractions au Code de la route;
  • Ne pas avoir eu d'accident responsable au cours des trois dernières années.
Pour les passagers:
  • Être âgé de 18 ans et plus;
  • Ne pas avoir de dossier criminel.
Une des craintes de la STL était que les gens soient réticents à donner leur consentement pour qu'on scrute leur dossier criminel, mais les usagers étaient en fait soulagés, car ils se sentaient rassurés sur leurs «covoitureurs»!

Comment les passagers savent où est le conducteur sur le trajet?
La voiture est équipée d'un système GPS; si les usagers disposent d'un téléphone intelligent, ils peuvent télécharger une application leur permettant de suivre à la trace «leur» voiture et ainsi estimer le temps d'attente avant de monter à bord. Mais comme les occupants ont déjà convenu d'un horaire à respecter scrupuleusement, en principe, les usagers n'ont pas à faire le pied de grue sur le coin de la rue (ce n'est déjà pas drôle d'arriver en retard au travail, alors si en plus on retarde trois autres personnes parce que nous prenons trop de temps...)