Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Anne Asensio: Dehors les comptables, place aux designers

Anne Asensio: Dehors les comptables, place aux designers

Par ,

Anne Asensio
Dehors les comptables, place aux designers

Recrutée chez Renault, Anne Asensio occupe le poste de directeur exécutif du stylisme chez General Motors. Cette Française pure laine s'est retrouvée du jour au lendemain dans une culture corporative nord-américaine passablement macho. Cet environnement ne semble pas l'intimider outre mesure puisqu'elle mène sa carrière tambour battant et est en train de faire adopter ses idées en fait de design à des confrères qui n'ont pas toujours eu affaire à des femmes dans cette profession. LMA l'a rencontrée lors de son dernier passage à Montréal.

LMA : La globalité semble être à l'ordre du jour un peu partout. Est-ce la même chose en fait de design?

A. Asensio : Je ne crois pas que le design global suivi d'une modification pour l'adapter aux différents pays soit toujours la bonne solution. En tant que leader mondial, GM doit s'adapter à chaque marché. Les éléments mécaniques peuvent demeurer similaires, mais le design doit être conçu en fonction de chaque région. Je dis bien conçu et non pas adapté. La nouvelle Malibu est un bon exemple. Elle partage sa plate-forme avec la Saab 93 et l'Opel Vectra bien que les trois voitures soient totalement différentes en fait de présentation et de comportement. Le designer travaille à partir de la plate-forme, mais doit avoir des capteurs pour reconnaître les tendances de chaque marché.

LMA : Justement, comment le styliste fait pour trouver la bonne recette?

A. Asensio : Il faut dénicher les endroits où se trouve le "buzz" en fait de stylisme. Présentement, l'Espagne et l'Inde sont deux endroits où l'on retrouve cette influence créatrice. L'Islande est un autre endroit du globe où le "buzz" se manifeste. Quant à la Californie, c'est toujours un lieu privilégié pour les créateurs. Ceux-ci sont influencés par leur entourage et beaucoup de gens dans cet État travaillent dans le milieu du spectacle, un environnement très créateur. Cela se transmet donc au chapitre de la conception de nouveaux véhicules. D'autant plus que cet État est le paradis de l'automobile sous toutes ses formes.

LMA : D'ailleurs aux États-Unis, il semble que le stylisme de type américain est en perte de régime.

A. Asensio : Ce n'est pas surprenant puisque la population de ce pays a grandement changé au cours de<, dernières années. L'Américain traditionnel de race blanche et protestant n'est plus en majorité. II faut reconnaître l'influence des populations asiatiques, hispaniques et noires sur le marché des États-Unis. Cette diversité est un avantage pour General Motors qui possède plusieurs marques. Il est alors plus facile de déterminer les caractéristiques mécaniques et esthétiques de chacune afin de mieux cibler un marché en particulier. GM a complètement transformé son approche en fait de stylisme et est à l'écoute de la nouvelle Amérique. Cela dit, il est également plus difficile de stéréotyper et de parler de "design américain". Cela existe toujours, mais il faut nuancer.