Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nombre de véhicules vendus en Inde au mois d’avril : 0

Vous croyez que l’industrie automobile nord-américaine en a pris pour son rhume en avril ? Et bien ce n’est rien comparativement à ce qui s’est passé en Inde au cours de la même période.

Au Canada, nous vous en faisions part hier, le recul au chapitre des ventes a été de quelque 75 % au mois qui s’achève. En Inde, il a été de 100 % alors qu’aucun véhicule n’a été vendu.

Aucun !

Il faut comprendre que pour tenter de contrôler la propagation du coronavirus, l’Inde a cessé ses activités le 25 mars et il en sera ainsi jusqu’au 17 mai. Comme d’autres pays se trouvant dans une situation similaire, l’économie a été mise à rude épreuve. Conséquemment, selon le Times of India, aucune vente de voitures n’a été enregistrée au cours du mois d’avril.

Selon les données de vente de la Société des constructeurs automobiles indiens (SIAM), les fabricants locaux ont vendu 2 773 575 véhicules au cours de l’exercice financier 2019-2020, un chiffre inférieur à celui des années précédentes de 3 288 581 en 2017-2018 et de 3 377 389 en 2018-2019. Aujourd’hui, en raison des conditions sans précédent créées par la COVID-19, ce nombre va assurément fondre de nouveau.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Mahindra & Mahindra, l’un des plus grands constructeurs automobiles du pays, a vendu 41 603 véhicules en avril 2019. Maruti Suzuki India Limited, un autre géant de l’automobile dans le pays, a écoulé 134 068 unités au cours de la même période l’an dernier. Avec la fermeture des usines de production et des concessionnaires, les deux entreprises ont vu ces chiffres tomber à zéro cette année.

« Chez Mahindra, nous travaillons main dans la main avec toutes les parties prenantes, en particulier nos partenaires concessionnaires et fournisseurs pour faire démarrer notre écosystème une fois le confinement levé, a déclaré Veejay Nakra, le chef de la direction de la division automobile de Mahindra & Mahindra, via un communiqué de presse. La sécurité de tous nos employés sera d’une importance primordiale pour nous lors de la reprise de nos activités. Nous espérons que nos concessions ouvriront bientôt et que nous disposerons de stocks pour couvrir les premières semaines de vente. »

Selon l’état actuel des choses, le SIAM affirme que l’industrie perd plus de 300 millions de dollars par jour, ce qui a incité les constructeurs à demander une aide gouvernementale sous forme d’allégement fiscal.